Valhalla Bläck, c’est une question d’encre

Le studio de tatouage choisit l’ET--4500 pour ses impressions

Valhalla Bläck, c’est une question d’encre

Valhalla Bläck, créée il y a 2 ans dans le centre de Stockholm, accueille un groupe d’artistes passionnés d’encre. David Cuturic travaille au studio avec le fondateur Micke et son collègue Linus. Même si chacun a son propre style, ils ont une vision commune du détail.

Dans l’art du tatouage, il est essentiel d’avoir des images de référence claires avec une reproduction correcte des noirs et des couleurs. Faire correspondre le design avec la réalité est par conséquent un processus qui dépend intégralement du fait d’avoir un support source très détaillé. Plus l’image de référence est de qualité élevée, plus le résultat final sera meilleur.

David avait déjà travaillé avec des impressions de référence de mauvaise qualité, impliquant un temps supplémentaire pour modifier les images et améliorer l’image de référence en augmentant le contraste. Désormais, cette partie spécifique du processus fait partie du passé.

Au studio, vous devez imprimer de nombreux supports, très fréquemment. Il était par conséquent important pour Valhalla Bläck de trouver une solution à la fois fiable et durable garantissant également que les coûts d’impression n’augmenteraient pas de façon démesurée. Pour le studio, il était primordial de veiller à ce que les clients puissent obtenir une image précise du résultat final.

L’imprimante EcoTank ET-4500 réduit drastiquement les coûts d’impression.

La réduction des coûts d’impression ne signifie pas pour autant une perte de qualité. En utilisant le papier Epson Photo Glacé, David peut garantir que les dessins de ses tatouages seront parfaitement représentés, avec toutes les nuances et tous les détails possibles. Le papier rend la photo de l’image de référence plus réaliste et donne de la profondeur à l’image.

Pour un tatoueur, il n’est pas uniquement question de reproduire les couleurs de manière claire et précise, mais également de distinguer le plus petit changement de teinte.

« Pour certaines personnes, le gris n’est pas seulement... gris », affirme David Cuturic. « Dans ma méthode de travail, vous devez être en mesure de distinguer les milliers de différentes nuances de gris afin de créer la vie dans le modèle ».

L’ET-4500 permet d’économiser, en moyenne, 70 % 1sur les coûts d’impression en obtenant un coût par page extrêmement bas. Elle peut imprimer jusqu’à 4 500 pages en monochrome et 7 500 pages en couleur avec un seul jeu d’encre de recharge.

« Il est important que l’imprimante génère des impressions de qualité lorsque nous en avons besoin. Aujourd’hui, nous pouvons présenter notre travail de façon inédite et optimale, et imprimer nos images finalisées pour nos portfolios », déclare David Cuturic.

1. Économie moyenne pour imprimer le nombre de pages en utilisant les bouteilles d’encre fournies avec la gamme EcoTank, prix du matériel inclus. Comparaison effectuée sur la moyenne de la gamme EcoTank A4 par rapport au coût moyen des 10 modèles les plus vendus en Europe occidentale (GfK, de mai 2014 à avril 2015). Coûts d’impression calculés sur la proportion des cartouches standard et XL disponibles sur le marché de l’Europe occidentale (GfK, pour la même période de référence) à l’aide des prix de vente moyens. Autonomie des cartouches d’encre communiquée par les sites Web des fabricants.