Les Moverio choisies par le Musée du Cinéma

Les lunettes Epson Moverio redonnent vie aux films anciens

Les Moverio choisies par le Musée du Cinéma

Depuis le basculement du cinéma au tout-numérique en 2014, les bobines de film argentique sont devenues des objets historiques à préserver. Le Musée Interactif du Cinéma (MIC) de Milan a dépassé le cadre du simple effort de conservation en offrant un parcours multimédia unique à travers ses archives.

Conserver les films et leur donner une nouvelle vie

Lorsque des objets du passé rencontrent la technologie du futur, cela donne lieu à une expérience unique et inoubliable. C’est ce qu’a réussi à accomplir le MIC en redonnant vie à des films anciens le temps d’un parcours interactif, en s’aidant des lunettes connectées Moverio d’Epson. Le MIC a choisi d’offrir cette expérience spéciale au grand public en transformant l’intégralité de ses archives filmiques en un musée vivant augmenté.

Le MIC est un projet de la Fondation de la Cinémathèque Italienne. Fondée en 1947, sa mission est de sauvegarder et de mettre en valeur le patrimoine cinématographique italien et de disséminer la culture cinématographique dans toute l’Italie et le monde entier.

Matteo Pavesi, directeur général de la Fondation de la Cinémathèque Italienne, explique : « Nous avions pour ambition de transformer l’intégralité de la cinémathèque en un musée à réalité augmentée. Par ailleurs, nous voulions explorer des façons d’interagir et de captiver le public à l’aide de nouvelles technologies, tout en fournissant des informations complexes sur ce qui avait pu ne pas être accessible au public à un certain moment en raison d’un haut degré de spécialisation. »

Des films du passé comme vous ne les avez jamais vus

Vous êtes-vous déjà retrouvé nez à nez avec un vampire ? Grâce à un projet tout à fait unique que le musée met en place en utilisant les lunettes connectées Moverio, c’est désormais chose possible. Cette expérience est intégrée à la visite du centre de restauration et des archives du film, un lieu qui n’était jusqu’à présent pas ouvert au public pour des raisons de sécurité et de préservation des films entreposés. La première initiative organisée par le MIC, intitulée les Archives de la peur, est un voyage à travers des films d’horreur qui s’animent directement devant les visiteurs. Équipés d’une paire de lunettes connectées Moverio avec écouteurs, il leur suffit de poser leur regard sur des codes QR jouxtant les pièces exposées. Cela déclenche la diffusion d’un contenu audio et vidéo en qHD et 3D, ainsi que des projections de films historiques.

« C’est une expérience spéciale et unique, non seulement pour les passionnés de cinéma, mais pour tout le monde. Les visiteurs découvrent à la fois ce que renferment nos archives et une nouvelle technologie exaltante, » ajoute M. Pavesi.

Lunettes connectées Moverio : simples, polyvalentes et uniques

Les lunettes connectées Epson Moverio BT-200 sont équipées de fonctionnalités technologiques qui permettent de tirer pleinement parti des applications de réalité augmentée. Ce sont les seules lunettes connectées sur le marché à vision stéréoscopique qui permettent de profiter d’une perception visuelle optimale de l’espace, tout en étant augmentée par des lentilles transparentes pour offrir une expérience interactive et immersive.

M. Pavesi explique : « Les lunettes connectées Moverio ont facilité ce projet, qui serait autrement resté une chimère. Leurs fonctionnalités les rendent idéales pour notre parcours à travers les films, en permettant la diffusion de contenu en qHD en totale autonomie et en offrant un haut degré d’immersion. Cela permet aux utilisateurs de rester pleinement conscients de ce qui les environne, et donc de pouvoir se déplacer librement à travers nos archives. »

Pour plus d’informations, consultez le site www.epson.fr/moverio