L’automatisation intelligente supplante la délocalisation de la production

Robots SCARA, un assemblage rapide à un prix raisonnable

Hauff-Technik est un grand fabricant de systèmes d’étanchéité pour traversées étanches, conduits et câbles. À l’Extrême-Orient, qui reste bon marché, Hauff-Technik a préféré le « Made in Germany » en automatisant sa ligne d’assemblage, pour rester financièrement viables.

Une solution d’automatisation très flexible avec système de stockage intelligent, une utilisation cohérente des robots et une navette porte-pièces rendent les petites séries aussi économiques qu’un assemblage manuel.

Tous les composants, notamment les composants de base, tels que les pièces en caoutchouc moulées et les pièces flexibles et perforées ainsi que toutes les pièces, telles que les vis, les écrous et les rondelles, sont stockés dans de nombreux magasins et conteneurs directement reliés à l’usine ou rassemblés en modules jouxtant l’usine. Les robots Epson SCARA sont déployés à tous les postes de la ligne de montage.

Automatiser la ligne de montage

Poste 1 : Au premier poste, le SCARA G10, avec une plage de fonctionnement de 850 mm, extrait les pièces flexibles et perforées appropriées des magasins et les place correctement sur la navette porte-pièces. Pour les modèles standard, les pièces flexibles perforées sont stockées directement au niveau du poste. Si davantage de lots inhabituels sont lancés, les modules d’alimentation correspondants avec les pièces en acier inoxydable nécessaires sont simplement rattachés au transpalette. Avec un total de 48 modèles, plus de 50 % peuvent être installés directement sur la machine sans conversion majeure. Pour assembler les types restants, l’opérateur de la machine remplace les modules rattachés par les modules disponibles.

Poste 2 : Un robot SCARA ajoute des pièces en caoutchouc moulées qui doivent être placées sur les navettes porte-pièces selon les critères définis. Un second robot Epson est chargé de l’éjection des éléments d’étanchéité intégralement montés qui circulent à nouveau au niveau de ce poste sur la voie opposée du système de transfert.

Poste 3 : Un SCARA G10 insère les vis et les rondelles utiles rapidement et avec précision dans les trous de forage des pièces en caoutchouc moulées fournies à ce titre. En raison du montage en l’air, une flexibilité maximale est garantie sur une plus petite surface.

Poste 4 : Le dernier raccord fileté, auquel les vis doivent être légèrement serrées, est également réalisé par un robot SCARA.