Établissement scolaire Linden

Des projecteurs et imprimantes Epson pour enseigner

Établissement scolaire Linden

L’installation d’environ 80 projecteurs à courte focale et de huit imprimantes Epson s’inscrit dans la stratégie de numérisation de l’établissement scolaire Linden d’Hanovre. Les technologies couramment utilisées dans les entreprises entrent désormais dans les salles de classe des établissements modernes. En Allemagne, l’établissement Linden (IGS) accueille environ 1 400 élèves âgés de 10 à 18 ans. 45 % d’entre eux sont issus de familles de migrants.

En Allemagne, l’établissement Linden (IGS) accueille environ 1 400 élèves âgés de 10 à 18 ans. 45 % d’entre eux sont issus de familles de migrants.

Comme le souligne le directeur, Peter Schütz, « Tous les enfants sont les bienvenus. Nous accueillons sans exception tous les enfants ayant fréquenté une des écoles primaires de notre secteur géographique. » Cela signifie qu’un total de 125 élèves nécessitant une attention éducative particulière pour l’apprentissage et le développement émotionnel et social sont pris en charge dans 36 classes à visée inclusive. Sur un effectif de 140 enseignants, 20 sont qualifiés dans ce domaine.

Projet pilote de numérisation dans les établissements scolaires

« Nous avons commencé à numériser le contenu pédagogique il y a 6 ans, avec un petit projet sur tablette », confie Peter Schütz. Nous l’avons présenté au gouvernement régional, qui a décidé de mettre en œuvre un projet pilote de numérisation dans six établissements scolaires d’Hanovre, dont IGS Linden. »

« À partir de ce moment-là, nous n’avons pas hésité longtemps avant d’acheter des projecteurs Epson », poursuit Peter Schütz. « Nous avions déjà effectué des recherches sur les produits de différents fabricants et avions remarqué que la gamme de produits Epson était bien plus en avance en ce qui concerne l’adaptation des projecteurs au milieu scolaire. »

Des projecteurs Epson ont donc été achetés dans tous les établissements participant au projet pilote. À elle seule, IGS Linden a équipé chacune de ses 80 salles de classe et d’enseignement spécialisé de projecteurs à courte focale Epson EB-695Wi. Elle a également remplacé ses vieux tableaux noirs par des tableaux blancs au cours de l’année 2017.

Des enseignements intéressants grâce aux projecteurs Epson

Les projecteurs font partie intégrante d’un concept technique visant à connecter tout le matériel, des tableaux blancs aux ordinateurs en passant par le boîtier de commande. « C’est formidable de travailler dans cette configuration », s’enthousiasme Peter Schütz. « Nous avons doté nos enseignants de tablettes pour leur permettre de présenter facilement leur contenu. » Les projecteurs sont simples à utiliser. Une fois allumés, les tableaux blancs s’utilisent comme des tableaux traditionnels, avec un stylet ou au doigt.

Pour les travaux pratiques, la tablette permet à l’enseignant de disposer d’un petit tableau directement sous les yeux. Il peut y inscrire des mots-clés qui apparaîtront automatiquement sur le tableau blanc. L’enseignant peut s’approcher des élèves et communiquer directement avec eux. Les élèves, à leur tour, peuvent proposer leurs réponses par l’intermédiaire du projecteur. Cette méthode permet de renforcer l’interaction entre le professeur et l’élève. Le logiciel de projection multi-PC fourni avec le matériel permet aux enseignants et aux élèves de partager le contenu numérique et de l’utiliser de manière simultanée.

Autre avantage pratique : les enseignants peuvent rassembler les résultats d’un travail dans un fichier et les échanger avec d’autres personnes sur le réseau ou les leur envoyer par e-mail. « Les projecteurs nous sont bien plus utiles que les méthodes de travail analogiques », explique Peter Schütz. « Cette forme d’enseignement est plus compatible avec le multiculturalisme de notre public. »

La numérisation est très bien accueillie par les élèves. 50 % des parents inscrivent leurs enfants à des cours avec tablettes, que les écoles sont en mesure de fournir dans le cadre du projet pilote lancé par le gouvernement régional. À partir de l’âge de 16 ans (niveau seconde), tous les élèves ont la possibilité de travailler avec une tablette.

Peter Schütz est ravi des projecteurs Epson : ils sont fiables, la qualité d’affichage est irréprochable à la lumière du jour, l’image n’est pas déformée, et avec une diagonale pouvant atteindre 2,50 m, l’affichage est suffisamment généreux pour garantir une bonne visibilité même au fond de la classe. Les coûts de fonctionnement restent modérés grâce à la durée de vie de la lampe de 4 000 heures, ce qui équivaut à environ quatre ans en mode éco.

Respectueuses de l’environnement et économes : les imprimantes jet d’encre Epson

Début 2018, l’établissement IGS Linden a également installé huit imprimantes jet d’encre A3 de la marque Epson dans l’aile réservée au collège, pour remplacer les vieilles imprimantes laser.

Sept des multifonctions WorkForce peuvent atteindre une vitesse d’impression de 35 pages par minute. Elles ont été installées à un emplacement stratégique pour éviter aux professeurs de niveau collège de traverser tout l’établissement. L’imprimante la plus performante, la multifonction WorkForce Enterprise, capable d’imprimer jusqu’à 100 pages par minute, a pris place au cœur de la bibliothèque de l’établissement. Elle peut également être utilisée par les élèves ou pour des besoins personnels, moyennant une participation financière.

Peter Schütz insiste sur le fait que les documents imprimés et photocopiés ont toujours leur importance à l’heure de l’enseignement numérique. Même à l’avenir, les enfants auront encore besoin d’une base tactile et matérielle. « En qualité d’établissement scolaire, nous nous engageons à conserver tous les documents d’apprentissage sous forme papier », précise-t-il.

Le directeur explique que l’établissement a également choisi Epson pour les imprimantes de manière à pouvoir les mettre ultérieurement en réseau avec les projecteurs. Et aussi parce que le profil d’exigences de ces systèmes est très complet. Dans la mesure où l’établissement IGS Linden est certifié Éco-école européenne (Umweltschule Europa), les multifonctions devaient également être économes et peu gourmandes en énergie. Les imprimantes laser ont été exclues car les systèmes jet d’encre enregistrent une consommation électrique bien inférieure (jusqu’à 95 %). Elles permettent également de réduire considérablement le gaspillage dans la mesure où les imprimantes Jet d’Encre Professionnel Epson sont équipées de grands réservoirs d’encre à base d’eau (technologie RIPS) et non de cartouches d’encre. Impression recto verso automatique, numérisation, copie et fax pour ne pas gaspiller le papier.

« Nous devions, en outre, être très rigoureux dans nos calculs », ajoute Peter Schütz, « car les tâches d’impression et de copie, qui représentent 200 000 pages par an à l’école IGS Linden, ne sont pas financées par la municipalité mais par les familles, et certains parents ont des revenus modestes. Par ailleurs, ce n’est pas l’école elle-même qui loue les systèmes d’impression, mais l’association qui la soutient. » Bien que le nombre de machines installées à ce jour n’ait jamais été aussi élevé, le poids financier supporté par les parents n’a pas augmenté.

Le suivi de l’utilisation et le calcul du nombre total de pages imprimées ont également joué un rôle important pour l’école. Le logiciel spécial, Papercut, remplit à présent cette fonction et évite aux enseignants de tenir le compte des copies effectuées.

Coopération sur site avec les partenaires

Peter Schütz a été impressionné par l’efficacité du partenaire Epson, Office Hoch 5, qui s’est chargé de l’installation du matériel. Ce spécialiste bureautique basé à Hanovre peut se rendre sur site rapidement et propose des prestations flexibles et fiables. Le directeur d’établissement insiste sur le fait que les fournisseurs doivent savoir appréhender les besoins des écoles afin de proposer des solutions appropriées. « Dès les premières discussions et les négociations de contrat avec Office Hoch 5, jusqu’à l’appel d’offre et l’installation des logiciels et du matériel, en passant par les phases de test, tout s’est exactement passé comme convenu », se félicite-t-il. Il espère poursuivre cette coopération de confiance, en lançant d’autres projets, tels que la dotation d’imprimantes jet d’encre au niveau supérieur (lycée).