En termes de qualité, les imprimantes Epson LabelWorks décrochent l’or

L’équipe italienne de ski sur gazon opte pour LabelWorks

En termes de qualité, les imprimantes Epson LabelWorks décrochent l’or

Des solutions face aux petits problèmes récurrents pour atteindre de plus grands objectifs et contribuer à la victoire : l’équipe italienne de ski sur gazon a su, grâce aux étiqueteuses Epson LabelWorks, optimiser la gestion de l’équipement, réduisant ainsi le stress et les coûts.

Le ski sur gazon est né en Allemagne vers 1960 et a rencontré un succès massif au cours des années 70, s’étendant jusqu’à la région du Tyrol du Sud, en Italie. Discipline proche du ski alpin à la fois en termes de technique et de règles, le ski sur gazon a su, au fil du temps, adopter ses propres particularités. Par exemple, contrairement au mouvement de glisse, qui caractérise la version hivernale de ce sport, les skieurs sur gazon roulent sur le sol avec des patins à roulettes. 

Selon Roberto Parisi, entraîneur de l’équipe nationale italienne, « Le ski sur gazon se pratique actuellement dans 18 pays et dispose d’un circuit de compétition internationale, d’une Coupe du monde, d’un Championnat du monde pour les adultes, qui a lieu tous les deux ans, et d’une version junior, qui se déroule chaque année ».

Des étiquettes soumises à rude épreuve

Les sponsors remettent à l’équipe de ski sur gazon son équipement pour la saison ; celui-ci doit être personnalisé de telle sorte que chacun des athlètes puisse facilement reconnaître son propre équipement. Vérifier que chaque élément est correctement étiqueté se révèle une tâche complexe et fastidieuse. Il est essentiel de veiller à ce que tous les équipements, dont les casques, les bâtons de ski, les skis et les chaussures de ski et les piquets de slalom, n’ont pas été sabotés, remplacés ou volés lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Ce contrôle obligatoire doit être également effectué pour le matériel d’entraînement et les repères des parcours. 

Afin de bénéficier d’étiquettes durables, il était indispensable que l’équipe opte pour une étiqueteuse de grande qualité. La plupart des équipements sont utilisés dans des conditions climatiques particulières et sont soumis à de nombreux frottements lors des descentes et dans le cadre de leur transport. Pour cette raison, l’équipe a décidé de faire l’acquisition de deux imprimantes d’étiquettes Epson : le modèle portable LabelWorks LW-400, pour une utilisation nomade, et le modèle LabelWorks LW-900P, pour le bureau.

« À la recherche d’une étiqueteuse pour identifier rapidement et facilement l’équipement », poursuivit Parisi, « nous avons découvert qu’Epson proposait des étiquettes adhésives spécifiques, appropriées à nos besoins offrant une résistance élevée aux frottements et aux températures. Suite à notre achat et à différents essais, nous avons pu confirmer que ces deux modèles sont de qualité supérieure par rapport à notre solution précédente ».

Gagner du temps et de l’argent avec LabelWorks

À l’issue d’une saison de ski sur gazon, notamment une Coupe du monde et un Championnat du monde, aucune des étiquettes utilisées n’a présenté de signe de détérioration ou de diminution de la lisibilité des informations qui y figuraient. Et donc, aucune ré-impression n'a été nécessaire. L’équipe a réduit de moitié les coûts de cassettes d'étiquettes. Autrement dit, les entraîneurs ont pu ainsi en utiliser davantage afin de préparer les compétitions (les piquets du slalom géant ont par exemple été étiquetés pour indiquer la position exacte de la bannière).

Les étiquettes étant utilisées de manière plus efficace, de nets signes d’amélioration de la concentration des skieurs ont été constatés lorsque la course approchait grâce au matériel devenu facilement identifiable. Grâce à ce temps supplémentaire et à l’augmentation de la concentration, l’équipe a obtenu d’excellents résultats lors des dernières saisons.

Selon ses besoin, l’équipe imprime des étiquettes monochromes et en couleur : en noir sur fond jaune fluorescent pour rendre ultra visibles dans toutes les situations les étiquettes apposées sur les piquets de slalom ; en blanc sur fond transparent pour les casques de sécurité, afin de rendre les étiquettes visibles sans être gênantes ; et de différentes couleurs pour les transferts thermiques à appliquer sur la tenue.

Parisi l’expliquait, « Le ski exige une excellente préparation afin de gérer la fatigue qu’occasionne un championnat et d’obtenir les meilleurs résultats. Vous pouvez dire que cette année, les étiquettes Epson ont décroché l’or en matière de qualité ».