Avec les Moverio BT-200, Dogood offre une expérience améliorée du théâtre

Et les malentendants peuvent profiter des spectacles

Depuis cinq ans, Per Liljeqvist dirige Dogood, organisation dédiée à l’amélioration de l’expérience du théâtre pour les personnes malentendantes et malvoyantes. Grâce à ce logiciel, les malentendants lisent les sous-titres, en temps réel, sur leurs téléphones mobiles pendant une pièce.

La solution de Dogood est actuellement utilisée par Riksteatern et plusieurs autres théâtres en Suède et en Finlande afin d’aider les personnes souffrant de troubles auditifs. En outre, elle est également utilisée pour des spectacles en langue étrangère ; le Swedish Royal Opera utilise également le logiciel de Dogood pour effectuer le sous-titrage.

Per Liljeqvist est toujours à la recherche de façons de rendre ce logiciel plus flexible et aussi simple d’utilisation que possible. Aussi la perspective d’intégrer le programme dans une paire de lunettes connectées était fascinante.

« J’ai souhaité testé un moment notre solution dans une paire de lunettes connectées, afin que l’utilisateur puisse se concentrer sur scène plutôt que de regarder les sous-titres sur son téléphone », déclare Per Liljeqvist. « Ainsi, j’ai suivi avec intérêt le développement des lunettes connectées à travers un cas concret en Italie illustrant l'utilisation de la première version des Moverio BT-100 ».

Une interface fonctionnelle et conviviale

Le KTH Royal Institute of Technology de Stockholm a offert à la société la possibilité d’intégrer ce projet à son cours Construction logicielle, à l’aide du dernier modèle Moverio BT-200 d’Epson. La mission que Per a donné aux étudiants de KTH était basée sur une perspective de l’utilisateur. Leur tâche consistait à développer une interface conviviale et fonctionnelle basée sur le logiciel existant intégré dans les lunettes connectées. Joy Alam fut une des étudiantes qui a choisi de travailler sur le projet de Per.
 
« Je me suis intéressée à ce projet comme il semblait passionnant de travailler avec les nouvelles technologies sous la forme d’une paire de lunettes connectées et de développer une application pour eux », affirme-t-elle. « Ce fut également exaltant de travailler sur une proposition susceptible de véritablement faire la différence dans le quotidien des gens ».

Des réactions très positives

De nombreux tests ont été effectués au sein du théâtre Dramaten. Des personnes souffrant de troubles auditifs ont été invitées dans le cadre de ces tests afin d’évaluer le logiciel et les lunettes connectées.

« Nous avons reçu des réactions très positives de la part du Dramaten, de KTH et des utilisateurs : tous ont considéré la solution comme très flexible et facile d’utilisation », ajoute Joy Alam.

Per Liljeqvist ajoute « Ce fut très plaisant d’entendre toutes les réactions positives au sein du groupe de testeurs. J’ai désormais l’intention de poursuivre le développement de la solution et je souhaite vivement qu’elle soit mise en œuvre dans plusieurs théâtres très prochainement ».

Solutions de sous-titrage pour lunettes connectées

Afin de garder le rythme concernant le développement rapide de smartphones et d’autres matériels, Dogood a développé un système de composants matériels normalisés. La prochaine étape de son développement consiste à créer des solutions de sous-titrage pour les lunettes connectées.

Le KTH Royal Institute of Technology de Stockholm est la plus grande et plus ancienne université technique de Suède. Elle est responsable d’un tiers de la capacité de recherche technique en Suède et de l’enseignement en matière d’ingénierie au sein de l’université. Le but du cours Construction logicielle consistait à aider les étudiants à approfondir leurs connaissances en matière de développement logiciel.