Un nouveau modèle dans la série T : le SCARA T6

Avec une capacité de charge de 6 kg, le nouveau robot promet des gains de productivité

Un nouveau modèle dans la série T : le SCARA T6

Epson, leader mondial sur le marché 1des robots industriels SCARA, vient de lancer un tout nouveau modèle pour compléter sa série unique de robots de production d’entrée de gamme hautement compacts et polyvalents. Destiné à faciliter la manipulation automatisée de matériaux et doté d’un contrôleur intégré, le SCARA T6 est à la fois simple à installer et à utiliser. Cette version plus puissante du populaire T3 permet de manœuvrer des charges utiles pouvant atteindre 6 kg, pour un gain de productivité qui intéressera les clients en quête d’un robot de la série T qui manipule des pièces encombrantes et lourdes ou plusieurs pièces à la fois.

Applications des robots de la série T

1. Automatisation du chargement/déchargement sur les machines de test et d’autres opérations simples, auparavant déléguées à des personnes du fait du coût prohibitif qu’aurait représenté leur automatisation.

2. L’utilisation d’un seul robot de la série T permet de remplacer plusieurs robots bon marché à axe unique, qui occupent beaucoup de place et nécessitent de multiples opérations de réglage et d’entretien. Pour les utilisateurs, c’est l’assurance de gagner de la place tout en limitant les délais d’installation et les temps d’arrêt.

Fonctionnalités des robots de la série T

1. Synonyme de gain d’espace, le contrôleur intégré simplifie la configuration et le redéploiement du robot,

en éliminant les opérations de configuration du contrôleur et d’acheminement des câbles.

Comme l’utilisation d’un contrôleur séparé est inutile, le système robotique requiert moins d’espace, ce qui permet aux fabricants d’optimiser l’usage et la productivité de leur surface d’atelier.

2. L’unité moteur fonctionnant sans batterie, les temps d’arrêt liés à la maintenance et à la fabrication sont réduits, car les utilisateurs n’ont plus besoin d’acheter, de remplacer ni d’éliminer les anciennes batteries. Ils peuvent ainsi réduire leurs coûts d’exploitation et leurs temps d’arrêt.

3. Les ports d’entrée et de sortie de branchement des effecteurs simplifient le câblage. Situés à proximité du bras du robot, ils fonctionnent sur une alimentation 24 V et facilitent la configuration, l’alimentation et les connexions avec l’effecteur.

4. Le robot est doté, dans sa partie supérieure, d’une goulotte passe-câbles qui reste stable durant le fonctionnement du robot, et permet le passage des câbles.

5. Le robot fonctionne sur une alimentation courant alternatif monophasée 100 V / 240 V, affichant un gain d’efficacité énergétique de 50 %. Tandis que les robots de la série LS d’Epson fonctionnent sur une alimentation courant alternatif monophasée avec des tensions de 200 à 240 V, ceux de la série T peuvent fonctionner sur une alimentation courant alternatif monophasée avec des tensions allant de 100 à 240 V. Ils peuvent ainsi être utilisés dans des laboratoires et dans d’autres lieux où seule une alimentation 100 V est disponible 2. Leur mode d’alimentation optimisé permet à ces robots de consommer 50 % d’électricité en moins par rapport à leurs prédécesseurs, 3pour un rendement énergétique exceptionnel.

Volker Spanier, responsable des solutions robotiques pour la région EMEAR pour Epson explique : « En tant que leader disposant d’une expérience de plus de trente ans sur le marché des robots en Europe, nous continuons d’étendre notre gamme de robots de précision compacts et performants, en combinant excellence technologique et compréhension avancée des besoins de nos clients. »

Leader sur le marché des robots SCARA (à articulation horizontale) depuis sept ans, Epson 1a lancé le déploiement mondial du 4robot SCARA T6, dont le développement avait été annoncé en novembre 2017.

1. Part de marché basée sur le chiffre d’affaires et le nombre d’unités SCARA vendues, 2011-2017. (Source : Fuji Keizai « 2012 - 2018 Reality and Future Outlook of Worldwide Robot Market »).
2. Un courant nominal d’au moins 20 A est requis pour faire fonctionner les robots sur une alimentation 100 VCA.
3. Données basées sur un test comparatif entre des robots Epson LS6 (avec un contrôleur RC90) et des robots T6 exécutant les mêmes opérations d’assemblage. Ces données comparatives sont le résultat de mesures prises en conditions réelles. La reproduction de performances identiques n’est pas garantie.
4. Contactez votre revendeur Epson pour connaître la date de commercialisation dans votre région.