Stratégie omnicanale de vente au détail : préparer le terrain

Stratégie omnicanale de vente au détail : préparer le terrain

Les avantages sont évidents : un service client amélioré grâce à la vente assistée, une plus grande personnalisation, des transactions plus rapides, des opérations de magasin rationalisées à partir d’un partage des informations en temps réel, une interaction avec le client améliorée et une intégration dans les technologies et les processus existants. Il est temps que votre entreprise adopte une stratégie omnicanale.

Déployer une expérience omnicanale requiert plusieurs technologies habilitantes qui vont servir de base solide sur laquelle vous pourrez asseoir vos succès futurs. Nous allons évoquer quelques éléments clés de cette base.

Préparation au déploiement

personnaliser l’expérience d’achat de clients spécifiques aux points de transaction en ligne et en magasin. Par exemple, les programmes de fidélité et les recommandations personnalisées peuvent être associés à des individus spécifiques.

L’omnicanal vient compléter plusieurs autres tendances majeures dans le secteur du commerce, et ce sont à ces tendances que vous devez vous préparer. L’une d’elles est le paiement mobile, qui permet aux clients de payer des produits et services directement depuis leurs appareils mobiles plutôt qu’en utilisant des espèces, chèques ou autres cartes de crédit. Aucune erreur possible : pratiquement la moitié (42 %) des clients européens souhaitent profiter du paiement mobile en magasin, leurs motivations étant la rapidité de paiement (71 %), des temps d’attente réduits (67 %) et des transactions sans espèces (66 %)1.

Une autre tendance qui convient parfaitement à une stratégie omnicanale est la mise en place de systèmes de points de vente mobiles (mPOS). Ils permettent au personnel de vente en magasin de mener à bien une variété de tâches, des transactions commerciales décentralisées (appelées élimination des files d’attente) aux ventes assistées. Les systèmes mPOS sont très importants, car ils améliorent le canal magasin et relient les fonctionnalités des commerçants entre elles.

L’omnicanal est également favorisé ou amélioré par la prise en charge de technologies telles qu’un système distribué de gestion des commandes, un étiquetage RFID des produits et des services sans fil en magasin. Explorer chacune de ces technologies supplémentaires sort du cadre de cet article de blog, ou plutôt de cette série d’articles, mais, de manière plus générale, les commerçants peuvent évaluer n’importe quelle solution habilitant l’omnicanal en se basant sur trois critères.

Choix de la technologie

Cela se résume à la place que la technologie doit occuper dans votre entreprise. Tous les commerçants souhaitent interagir avec leurs clients, mais chaque approche peut être radicalement différente.

La capacité d’adaptation doit être au cœur des préoccupations des décideurs. Étant donné que les préférences et les attentes des clients évoluent, il est essentiel que de nouvelles technologies voient le jour et deviennent plus facilement accessibles, et que les processus mûrissent. Une technologie de vente au détail aura probablement un impact sur chaque composant de la stratégie omnicanale.

Pensez également à l’évolutivité : l’évolutivité du système mPOS permet d’augmenter le nombre de périphériques différents utilisés et de transactions effectuées, le tout simultanément et sans encombre.

Enfin, réfléchissez à la finalité de l’omnicanal : des expériences intégrées garantissent que les processus clés d’un commerçant (par exemple, la gestion des clients, la gestion des stocks, le contrôle des prix, le commerce électronique, la sécurité des informations, l’image de marque et le service client) sont tous intégrés et liés les uns aux autres de manière transparente pour le client.