Quand les robots nous soigneront, les appellerons-nous toujours « docteur » ?

La société est-elle prête à accepter le nouveau rôle de la technologie dans les soins de santé ?

Quand les robots nous soigneront, les appellerons-nous toujours « docteur » ?

Sommes-nous prêts à prendre rendez-vous auprès d'un médecin robot ? Le secteur de la santé semble bien être au seuil d'une révolution robotique. La technologie est amenée à transformer les soins de santé en eux-mêmes. En particulier, la robotique peut révolutionner leurs modes d'administration, des services de chirurgie jusqu'aux soins des patients.

Même si la transformation de la santé devient rapidement une réalité technologique, grâce à l'utilisation de la surveillance à distance des patients, de l'impression 3D et de la robotique avancée dans la médecine, le changement le plus important à venir sera sans doute celui de la mentalité de toute notre société. Sommes-nous prêts à nous adapter à l'innovation technologique et à l'accepter au sein d'un secteur largement fondé sur les interactions humaines ?

Un rendez-vous avec un robot médecin

Selon une étude menée par Epson qui explore le monde du travail de demain, nos médecins ne sont pas encore prêts d'être remplacés par des robots, malgré les importants progrès déjà enregistrés.

Les robots et l'intelligence artificielle joueront un rôle crucial dans les blocs opératoires de demain. Comme le montrent les résultats de notre étude, 46% des salariés du secteur de la santé ont entendu parler de la possibilité de réaliser des actes chirurgicaux et des diagnostics à l'aide de robots dotés d'une intelligence artificielle. Ils conviennent d'ailleurs qu'une telle avancée serait révolutionnaire dans ce secteur. Par ailleurs, 34% des personnes interrogées reconnaissent le bouleversement provoqué par la possibilité de prodiguer des soins et des traitements via des robots dotés d'une intelligence artificielle, ce qui libérerait des ressources et confèrerait aux professionnels de la médecine un rôle plus gratifiant.

Des soins élargis aux patients grâce aux robots

Toutefois, le médecin traditionnel tel que nous le connaissons aujourd'hui n'est pas prêt de disparaître. Au contraire, son rôle évoluera et s'améliorera grâce à l'émergence des nouvelles technologies. Grâce aux nouvelles fonctions de surveillance et de soins, à l'accès instantané aux données et aux analyses réalisées par les nouvelles fonctionnalités technologiques, les médecins pourront consacrer davantage de temps à leurs patients, mieux organiser leur temps et partager les connaissances de manière appropriée.

La véritable question à se poser est de savoir si ces technologies révolutionnaires seront acceptées et adoptées. Dans ce secteur fondé sur les interactions humaines, dans quelle mesure les patients seront-ils enclins à confier leur santé à la technologie ?

Les soins du futur à notre portée

Ces avancées technologies sont déjà reconnues pour les améliorations qu'elles apportent aux soins et à la santé en général. Les investissements de cette industrie dans la technologie connaissent une croissance rapide : selon les prévisions, le marché de l'intelligence artificielle devrait enregistrer un taux de croissance annuel cumulé de 41% d'ici 2021, et l'utilisation de l'impression 3D dans la santé devrait représenter une valeur de 6 milliards de dollars américains d'ici 2025.

Une efficacité renforcée, des soins plus structurés et des meilleurs résultats cliniques pour les patients, cette nouvelle réalité constitue une évolution fascinante. Or, dans la lutte pour garantir des systèmes d'éducation appropriés, des cadres de formation, les infrastructures hospitalières requises et des pratiques optimisées, le véritable défi n'est pas lié aux résultats, mais aux nombreux obstacles que le secteur doit franchir pour faire de cette transformation une réalité, notamment en amenant les patients à l'accepter.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Retrouvez toutes les observations en téléchargeant l’intégralité de l’étude ici