Qu'apporteront aux entreprises de demain des équipes plus petites et plus technologiques ?

Les entreprises et salariés européens devront s'adapter pour assurer les emplois du futur.

Qu'apporteront aux entreprises de demain des équipes plus petites et plus technologiques ?

Les nouvelles technologies constituent une révolution de l'industrie qui sera impulsée par les salariés européens. Ils l'appliqueront et s'y engageront, ce qui en garantira sa réussite finale.

La Commission européenne a défini un objectif : la création de 750 000 emplois dans les technologies de l'information et de la communication d'ici 2020. Ces salariés plus orientés vers l'informatique bénéficieront d'une aide pour exploiter des compétences auparavant réservées à une élite experte en technologies. Au fur et à mesure de leur évolution, les nouvelles technologies s'enracineront davantage dans nos vies quotidiennes.  Qu'engendrera cette tendance pour l'industrie européenne ?

Les avantages pour l'industrie

Epson a interrogé 17 experts et plus de 7 000 salariés européens afin de comprendre comment la technologie modifie le monde du travail en Europe. Ainsi, nous avons découvert une vision de l'avenir où la technologie apportera d'importants avantages à l'industrie, aux entreprises et à nos emplois. Au fur et à mesure de cette transformation technologique, les entreprises auront davantage besoin que les salariés disposent des compétences requises pour utiliser les technologies et analyser les données.

De manière générale, cette révolution est considérée comme positive. Comme l'affirme un tiers des personnes interrogées, elles seront plus efficaces, productives, précises et analytiques dans le cadre de leur emploi grâce aux avantages apportés par la technologie.

En outre, la créativité s'épanouira : un cinquième des sondés estiment que leur rôle sera davantage créatif. Comme on pourrait s'y attendre, cette situation suscite des réactions variées. Dans certains secteurs, notamment la fabrication et le commerce, les salariés estiment qu'une efficacité accrue constituerait le meilleur des bénéfices.

Une ère de collaboration

Les technologies annoncent une nouvelle ère de collaboration au sein des entreprises, d'après les personnes interrogées. Comme nombre d'entre elles l'affirment, les nouvelles technologies favoriseront davantage la collaboration entre les salariés aux échelles locale et internationale. Selon 71% des personnes interrogées, les futures salles de réunion seront entièrement virtuelles : les employés implantés aux quatre coins du globe utiliseront des technologies, comme la réalité augmentée et les projecteurs holographiques, pour participer à des groupes de travail en temps réel.

Il est important de préciser que, même si la sélection de technologies adéquates est essentielle à la collaboration virtuelle, la formation et le soutien des employés sont tout aussi cruciaux pour l'intégration et l'utilisation de ces technologies. L'impact sur l'implication des employés pourrait être considérable. En effet, 68% des sondés pensent qu'ils se sentiront moins engagés au sein de leur entreprise si leur lieu de travail est plus distant, moins orienté vers le travail en équipe et plus impersonnel.

Une évolution contrôlée

En ce qui concerne l'évolution des emplois, 65% des personnes interrogées considèrent leur entreprise comme bonne ou excellente en matière de formation des employés à l'utilisation de la technologie. Toutefois, elles sont seulement 47% à estimer que leur entreprise est capable de proposer une nouvelle formation aux salariés menacés de licenciement. En outre, 60% des sondés pensent que leur entreprise est bonne ou excellente en matière de recrutement de nouveaux salariés.

Face à l'orientation croissante de l'industrie vers les compétences relatives aux technologies de l'information et de la communication, les entreprises devront s'adapter pour trouver le bon équilibre entre l'intégration de nouveaux talents et le développement de salariés au sein d'équipes existantes. Enfin, l'évolution est un processus par étapes qui ne suit pas forcément le même parcours selon les entreprises. Cependant, il est certain que les entreprises devront gérer cette évolution si elles veulent en tirer des avantages.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Retrouvez toutes les observations en téléchargeant l’intégralité de l’étude ici