Protéger le présent pour assurer l’avenir

Epson investit environ 1,3 million de dollars par jour en activités de recherche et de développement, et détient à l’heure actuelle environ 50 000 brevets actifs. Pour des entreprises comme la nôtre, l’innovation est notre raison d’être, et pas seulement pour assurer la continuité de nos performances professionnelles. Il est également de notre devoir juridique et moral de...

Protéger le présent pour assurer l’avenir

Epson investit environ 1,3 million de dollars par jour en activités de recherche et de développement, et détient à l’heure actuelle environ 50 000 brevets actifs.

Pour des entreprises comme la nôtre, l’innovation est notre raison d’être, et pas seulement pour assurer la continuité de nos performances professionnelles. Il est également de notre devoir juridique et moral de protéger cet investissement.  Au bout du compte, les entreprises ne sont pas les seules à tirer parti de la protection de la propriété intellectuelle (PI), et les avantages ne sont pas réservés qu’à nos seuls employés. La protection de la PI apporte également aux consommateurs, de manière moins visible, une tranquillité d’esprit en garantissant la sécurité, la qualité et les fonctionnalités des produits qu’ils achètent.

Il existe trois formes prédominantes d’infraction en matière de PI : les violations de droits d’auteur, de brevet et de marque (ce qui inclut la contrefaçon).

Epson poursuit activement ces trois types d’infraction car, avec plus de 50 000 brevets actifs, plusieurs milliers de marques déposées et des opérations dans le monde entier, la priorité absolue est d’identifier les infractions et leurs sources. Pour cela, Epson utilise quatre stratégies principales :

Être vigilant

La meilleure façon d’identifier une violation de la propriété intellectuelle est d’écouter attentivement ce que disent votre chaîne d’approvisionnement et vos clients.  Les renseignements qu’ils peuvent vous donner à propos de leurs expériences et observations sur le marché sont inestimables, que ce soit au détour d’une conversation informelle ou d’une plainte adressée par téléphone à l’assistance technique du service clients. Nos distributeurs et clients sont nos yeux et nos oreilles.

Si Epson reçoit une plainte concernant une déficience ou un dysfonctionnement sur l’un de ses produits, une enquête est menée sur la source du problème afin de déceler un potentiel défaut de fabrication ou une contrefaçon.

Par ailleurs, nous sommes souvent conscients que certains produits contrefaits, comme les rubans d’imprimante matricielle à impact ou les lampes de projecteur, sont plus courants sur certains marchés que d’autres. Cela facilite également leur identification. Ces produits ne sont pas seulement de piètre valeur pour le consommateur, ils peuvent aussi représenter une véritable menace pour la sécurité publique et la propriété du client (des lampes peuvent exploser, par exemple) car ils n’ont pas été conçus pour être utilisés avec nos produits, et ils n’ont pas subi de tests rigoureux.

Même si l’exposition de nos clients à des produits contrefaits est minime par rapport au volume global de nos ventes, Epson considère néanmoins qu’une part cruciale de sa crédibilité en tant que marque est d’identifier les produits contrefaits, de poursuivre les faussaires et, au final, de protéger ses clients de toute mauvaise expérience avec de tels produits.

Rendre les contrefaçons facilement identifiables

Epson utilise tout un arsenal de techniques pour rendre ses produits et leur emballage rapidement identifiables par le consommateur averti.  Nous révisons et mettons constamment à jour ces techniques car les faussaires s’adaptent.

Peut-être encore plus important pour gagner la bataille contre la contrefaçon sur le long terme, nous intégrons des fonctionnalités d’identification de nature plus discrète afin d’aider les organismes chargés de faire appliquer la loi, comme la police, les inspecteurs des pratiques commerciales et les douanes, à identifier facilement des produits contrefaits au cours de leurs enquêtes. En mettant toutes ces mesures bout à bout, même les faussaires les plus chevronnés ont la plus grande des peines à reproduire un tel degré de sophistication.  En parallèle de l’augmentation du degré de complexité de la copie, les barrières en termes de coûts et de risques d’implication criminelle dans la contrefaçon s’érigent toujours plus haut, ce qui nous aide à mieux protéger nos consommateurs, nos investissements et notre marque.

Faire partie d’associations de lutte contre la contrefaçon

Epson est un membre actif de nombreuses associations qui luttent contre la contrefaçon en Europe. Ces associations rassemblent tous types d’entreprises qui font face à des défis similaires pour enrayer les contrefaçons afin de protéger les consommateurs et la pérennité de leur marque. Epson est un membre fondateur d’ICCE qui rassemble un certain nombre de fabricants d’imprimantes qui font face à un problème commun, celui de fournitures d’imagerie contrefaites (www.icce.net).

Coopérer avec les autorités chargées de faire appliquer la loi

En plus de mettre en place toutes ces protections, Epson engage des ressources importantes afin de collaborer avec les forces de l’ordre et les douanes des marchés sur lesquels la société est présente. En donnant aux officiers les outils, la formation et parfois même des renseignements liés au marché, afin qu’ils soient en mesure de mieux identifier la criminalité, il devient possible non seulement d’encourager et de permettre une application rigoureuse des lois, mais aussi de tisser des partenariats extrêmement avantageux.

Toutefois, le point le plus important reste de poursuivre même les plus petites infractions avec une rigueur extrême.  Au-delà de l’investissement dans l’innovation que votre entreprise peut ou non effectuer, la valorisation de votre marque et la relation qu’entretiennent vos clients avec cette dernière dépend de la qualité des associations qu’ils effectuent avec une marque.  Si cela inclut d’être exposé à un produit contrefait mal conçu ou à un site Web peu scrupuleux qui arbore votre logo, en ne poursuivant pas ces infractions, vous dévaluez votre marque et vous permettez à des négociants sans scrupules de mettre vos clients en danger.

Par conséquent, pour vos clients et la pérennité de votre marque, protégez le présent afin d’assurer votre avenir.