Préjugés sur le développement durable

Balayons les préjugés sur le développement durable

Préjugés sur le développement durable

Un nouveau sondage Epson réalisé auprès de 500 sociétés européennes a montré que si 68 % des sondés déclarent se sentir de plus en plus concernés par les questions environnementales, seulement 23 % d’entre eux utilisent des ordinateurs et des imprimantes économes en énergie.

Des attitudes très différentes ont été révélées entre les grandes entreprises et les PME. En effet, 74 % des grandes entreprises considèrent le développement durable comme une priorité, contre seulement 33 % des PME. Mais le plus surprenant est que seulement la moitié (53 %) des entreprises européennes interrogées ont qualifié le développement durable comme très important en général.

Tandis que des mesures environnementales telles que le recyclage du papier et l’éclairage basse consommation et à haut rendement énergétique se sont avérées être assez répandues, des différences notables dans l’utilisation de solutions informatiques économes en énergies ont émergé entre les entreprises de tailles différentes. Les grandes entreprises (39 %) ont davantage tendance à utiliser des solutions informatiques économes en énergie comparées aux plus petites entreprises (8 %) pour qui les coûts constituent l’obstacle principal.

Le passage des imprimantes laser aux imprimantes à jet d’encre permettrait aux entreprises de réaliser jusqu’à 96 % d’économies d’énergie et de réduire de 92 % leurs émissions de CO2 et de 95 % leur production de déchets, ce qui entraînerait non seulement une réduction des coûts mais aussi une hausse du rendement énergétique. C’est pourquoi la moitié des entreprises interrogées prévoient d’effectuer cette transition dans les 12 mois à venir.

Mais les préjugés sur l’impression à jet d’encre persistent, puisque seulement 37 % et 36 % des sondés croient que la technologie jet d’encre a respectivement « un impact environnemental moindre » et « une consommation d’énergie moindre », même si 74 % sont toujours d’avis qu’il s’agissait du « prix le moins cher » entre le jet d’encre et le laser.

Louella Fernandes, directrice associée, Quocirca, souligne que : « les entreprises qui mettent davantage l’accent sur le développement durable vont continuer d’en récolter les fruits. Seulement 18 % des PME accepteraient de supporter des frais supplémentaires pour améliorer leur éco-efficacité, mais il s’agit de produits et de services disponibles, simples, flexibles et économiques. »

Aujourd’hui, il existe des options qui peuvent aider les PME européennes à effectuer cette transition vers un équipement respectueux de l’environnement sans devoir supporter le poids d’un investissement conséquent. Il y a par exemple, les services d’impression gérés (SIG) tel que le Print 365 d’Epson ou l’une des nombreuses innovations d’Epson en matière d’impression à jet d’encre.

À une époque où les règlementations et les normes nationales et européennes en matière de développement durable exercent une forte pression sur les entreprises, il devient essentiel pour ces dernières de prendre des décisions en faveur de l’écologie. Epson a pour objectif d’aider les entreprises de toutes les tailles à s’adapter au besoin croissant de solutions plus écologiques grâce à sa technologie respectueuse de l’environnement.

Recherche de Quocirca Sustainability Study, réalisée au nom d’Epson Europe.