Les voitures autonomes et l’avenir de la distribution

Face à l’impact des voitures autonomes, les magasins de vente au détail pourraient se transformer progressivement en salles d’exposition de produits

Les voitures autonomes et l’avenir de la distribution

Vous vous réveillez le matin, vous prenez rapidement votre petit-déjeuner et vous vous préparez à partir au travail. Pendant ce temps, votre voiture autonome se rend à votre domicile après une nuit passée dans un parking sécurisé, le tout en respectant des horaires préétablis. Une alerte téléphonique vous indique que la voiture vous attend devant chez vous, tandis que vous enfilez votre veste. Vous fermez la porte d’entrée, grimpez à bord du véhicule, saisissez quelques commandes à l’écran, avant de vous détendre en écoutant la radio et en lisant vos e-mails.

Bienvenue dans le merveilleux monde futuriste des voitures autonomes. Mais quel est le rapport avec la distribution ?

Selon une étude menée par Epson et portant sur le lieu de travail de demain, la technologie des voitures autonomes pourrait jouer un rôle essentiel dans le futur du commerce de détail. En effet, l’accès facilité aux rues commerçantes à bord d’un véhicule vous libérant du stress contribuera à la bonne fréquentation des magasins.

Un nouveau modèle de distribution

Malgré les défis relevés par les commerçants depuis la crise financière de 2008, près de la moitié des répondants à notre enquête estime qu’un futur sans magasins de proximité est inenvisageable. Au total, les personnes interrogées ont jugé que cinquante-six pour cent des décisions d’achat seront prises en magasin d’ici 2025.

Il ne fait toutefois aucun doute que le secteur de la distribution est en train de changer : la création d’expériences clients exceptionnelles est devenue un impératif majeur. Si l’on y ajoute la tendance technologique de la conception de produits sur mesure et personnalisés, les magasins devront vraisemblablement subir une métamorphose.Le consommateur effectue moins d’achats en magasin. À l’inverse, il perçoit ce lieu comme une vitrine de produits à travers laquelle il peut voir, tester et personnaliser les articles avec l’aide de conseillers experts, pour une remise ou une livraison ultérieure.

Un catalyseur autonome

D’après les recherches d’Epson, les voitures autonomes joueront un rôle important dans cette évolution. Quarante-six pour cent des répondants s’accordent à dire que les voitures autonomes sont susceptibles de devenir un catalyseur majeur, grâce à l’accès amélioré et la circulation réduite dans les rues commerçantes.

Tout client expérimenté vous le dira : le trafic, la foule et la facilité de stationnement sont des critères essentiels du choix des lieux de shopping. La croissance des grands centres commerciaux situés en périphérie, proposant des places de stationnement illimitées, ainsi que la perte de chiffre d’affaires des rues commerçantes en centre-ville témoignent de cette réalité.

Les voitures autonomes peuvent jouer un rôle crucial dans le redressement des rues commerçantes en améliorant le flux de circulation et en déposant et en récupérant leurs propriétaires à la demande. Finis les soucis de stationnement en centre-ville, plus besoin de vous coltiner vos achats jusqu’à votre véhicule : les voitures autonomes se dirigeront automatiquement vers les places disponibles et vous attendront jusqu’à ce que vous soyez prêt à repartir. Elles pourront potentiellement récupérer vos achats durant la nuit auprès d’entrepôts situés en périphérie, afin de vous les livrer dès le lendemain matin.

Les pouvoirs locaux auront un travail important à effectuer pour assurer cette réussite. L’émergence des véhicules autonomes devra être soutenue par la mise en place de zones et d’infrastructures dédiées aux voitures. Les commerçants devront aussi occuper une place majeure dans ce dialogue. Pour soutenir cette évolution et en tirer profit, il est important qu’ils s’impliquent auprès des autorités afin de promouvoir la mise en œuvre des services qui leur assureront une bonne fréquentation.

Cet avenir sans conducteur

Avec des prédictions de 71 millions de voitures autonomes commercialisées d’ici 2030, ce futur est plus proche que nous le pensons. Ce meilleur des mondes prônant un transport technologique est à l’horizon, et les bénéfices qu’il pourrait engendrer se rapprochent à grands pas. Cette réussite devra passer par une collaboration entre les pouvoirs locaux et les commerçants afin de promouvoir le paysage positif et l’infrastructure requis pour exploiter les avantages de cet avenir sans conducteur.

Le rapport complet contient toutes les informations utiles. Vous pouvez le télécharger ici .