Les secrets d'une présentation captivante

 La société Epson a été classée numéro un mondial dans la fabrication de projecteurs à quinze reprises par Futuresource Consulting Limited.

Les secrets d'une présentation captivante

 La société Epson a été classée numéro un mondial dans la fabrication de projecteurs à quinze reprises par Futuresource Consulting Limited.

Epson fabrique des projecteurs destinés aux entreprises, au monde de l’enseignement, au home cinéma, aux jeux et aux arts visuels. Amis lecteurs de ce blog, sachez qu’un bon nombre des présentations d’affaires auxquelles vous participerez cette année sera probablement effectué au moyen d’un projecteur Epson.

Bien entendu, l’expérience aidant, nous savons tous que certaines de ces présentations seront une source d’inspiration, que d’autres seront intéressantes et instructives, tandis que quelques-unes seront difficiles à supporter. De nos jours, l’art de réussir une présentation est une compétence de plus en plus recherchée dans le monde de l’entreprise ; maîtriser cette compétence peut s’avérer déterminant pour l’évolution de votre carrière ainsi que pour le succès de votre entreprise.  En tant qu’acteur majeur du monde des présentations d’entreprise, nous voulons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer le succès de vos présentations.

Voici nos conseils pour que vos présentations sortent du lot :

  1.  

Commencez par le contenu

Que ce soit pour présenter une idée commerciale ou pour exposer des résultats trimestriels, l’objectif de chaque présentation est d’offrir un support visuel et d’appuyer par l’image ce que le conférencier veut communiquer à son auditoire.  À ce titre, il est d’abord et avant tout très important de définir clairement ce que vous voulez dire avant d’élaborer une présentation.

Chaque intervenant a une façon différente de définir le contenu d’une présentation.  Certains aiment travailler avec des collaborateurs afin d’esquisser le déroulement d’une présentation point par point, sur papier ou sur un tableau.  D’autres préfèrent rédiger l’intégralité du script de leur présentation.  L’essentiel est de savoir, de façon plus ou moins détaillée, ce que vous voulez dire avant d’essayer de l’illustrer.

Le plus souvent, lors des présentations, l’auditoire est assis tandis que l’intervenant fait défiler des diapositives et égrène une série de points. Si vous vous reconnaissez dans cette description, vous êtes encore loin du compte ! Vous devriez être en mesure de faire votre présentation sans avoir à regarder vos diapositives, si nécessaire.

  1.  

N’oubliez pas les accroches visuelles

Les images que vous projetez doivent servir de support visuel à ce que vous dites.

En fonction du contexte, du thème abordé et de l’auditoire, vous pourriez choisir d’être plutôt direct ou plutôt créatif quand il s’agira d’illustrer le contenu de votre présentation.

Pour reprendre les exemples précédents, lors de la présentation de résultats trimestriels, il serait judicieux de mettre l’accent sur certains chiffres clés, d’insérer des graphes illustrant les tendances de performance et d’inclure des illustrations de nouveaux investissements ou de nouvelles innovations, et, pourquoi pas, un message vidéo du PDG.

D’un autre côté, lorsque vous présentez une idée commerciale ou lorsque vous faites une présentation en interne, il serait peut-être plus utile d’établir un thème visuel créatif appuyant et mettant en évidence les points clés de votre communication orale. Ce thème créatif peut aussi permettre d’apporter une pointe d’humour et de légèreté à un sujet par ailleurs aride, afin de conserver l’intérêt de l’auditoire et son attention.

Aujourd’hui, en plus de Microsoft PowerPoint, il existe d’autres logiciels de présentation tels que Pressi, qui peuvent offrir à l’auditoire une expérience visuelle différente.

  1.  

Répétez et affinez

Une fois que vous avez préparé votre présentation orale et visuelle, votre prestation pourra être considérablement améliorée si vous consacrez une heure ou deux à répéter.

En ce qui concerne les présentations collectives, il est important de répartir les prises de parole pour la présentation de chacune des sections ou des diapositives, afin de faire en sorte que chacun ait un rôle clair et égal.

Répéter l’intégralité de la présentation à haute voix devant un collègue vous aidera à tester et à affiner votre script, à faire la transition entre les différentes diapositives, à repérer les incohérences ou les fautes de frappe, et à booster votre assurance avant le jour J.

  1.  

Choisissez un projecteur de haute qualité

La technologie doit faire partie intégrante du planning de votre présentation.

N’oubliez pas : vous devez impérativement emporter votre ordinateur portable, une copie de sauvegarde de votre présentation sur clé USB, et votre propre passe-vues (changeur de diapositives).

Cependant, l’utilisation d’un projecteur de qualité est un point bien souvent négligé bien qu’il soit essentiel pour le succès de votre présentation. Les couleurs produites par les projecteurs 3LCD sont jusqu’à trois fois plus lumineuses que celles d’autres projecteurs.

La luminosité de la couleur des projecteurs 3LCD signifie que vous serez en mesure de garantir une qualité d’image professionnelle aux visuels de votre présentation, sans avoir à la faire dans une pièce sombre. Ainsi, non seulement votre présentation sera visuellement plus percutante, mais il a été démontré que votre auditoire sera probablement plus attentif, captivé et enthousiasmé par l’ensemble de votre présentation.

  1.  

Présentez debout

Lorsque cela est possible, il est important que vous fassiez vos présentations debout.

Au début de la présentation, la meilleure position pour un intervenant consiste à se tenir directement en face (si l’écran est blanc) ou devant et à gauche de l’image projetée (du point de vue du public), et de ne pas utiliser de lutrin, même si celui-ci est fourni.

Les formateurs en matière de présentations vous diront que le fait de regarder un présentateur debout alors que l’on est assis inspire naturellement à l’auditoire un sentiment de respect et de déférence, sentiment absent si les personnes présentes étaient toutes debout ou assises en même temps.

Se tenir debout à gauche (du point de vue du public) de l’image projetée permet de prioriser l’intervenant par rapport à l’image projetée, car la lecture nous donne l’habitude de prioriser le contenu placé à gauche.

Le langage corporel et le maintien de l’intervenant permettent d’insuffler du dynamisme et de l’enthousiasme à une présentation qui pourrait par ailleurs être statique. La gestuelle, le contact visuel et le déplacement vers l’assistance afin d’interagir avec les personnes présentes ou afin de mettre l’accent sur des points particulièrement importants sont autant d’outils pratiques qu’il ne faut pas hésiter à utiliser.

Pour conclure, la qualité d’une présentation dépend essentiellement des efforts que vous aurez fournis pour la préparer ; autrement dit, vous devez non seulement penser au message que vous essayez de transmettre, mais aussi à la meilleure façon de le communiquer à l’assistance. Plus vous sensibiliserez l’assistance à ce que vous dites en facilitant son adhésion à votre message, plus votre présentation aura des chances d’être réussie.