La productivité des personnes en télétravail est affectée par le manque de technologie ou d’équipement approprié

• 42 % des personnes en télétravail déclarent que le manque de technologie ou d’équipement approprié a affecté leur productivité • 45 % ne sont pas satisfaits du soutien apporté par leur employeur au cours de la période de télétravail

La productivité des personnes en télétravail est affectée par le manque de technologie ou d’équipement approprié

La productivité des personnes en télétravail est affectée par le manque de technologie ou d’équipement approprié

42 % des personnes en télétravail déclarent que le manque de technologie ou d’équipement approprié a affecté leur productivité

45 % ne sont pas satisfaits du soutien apporté par leur employeur au cours de la période de télétravail

Une nouvelle étude d’Epson* montre que la productivité des personnes en télétravail a été affectée par une série de problèmes tout au long de la pandémie, avec plus de deux cinquièmes, soit 42 % des personnes interrogées mettant en cause le manque de technologie ou d’équipement approprié.

Près de deux tiers, soit 60 % des personnes estiment que le manque d’interaction avec les autres a eu un impact sur la productivité. Parmi les autres facteurs, on retrouve l’incapacité à accomplir certaines tâches, citée par 45 % des personnes interrogées, et les conditions générales de travail à domicile, citées par 44 %.

Heureusement, la situation s’est améliorée depuis les premiers confinements en Europe, avec près de trois quarts, soit 73 % des personnes déclarant avoir adapté leur espace de travail au fil du temps. Toutefois, 45 % estiment que leur niveau de motivation diminuera à mesure que le télétravail perdura si aucun autre changement ne se produit. La même proportion de personnes interrogées, soit 45 % ne sont pas satisfaits du soutien apporté par leur employeur au cours de la période de télétravail.

Alors qu’elle réfléchissait sur les recherches menées, Deborah Hawkins, directrice du groupe de travail chez Keypoint Intelligence, a déclaré : « Il existe un lien évident entre le manque de technologie et la productivité dans un contexte de travail à domicile. Ceux qui disposent du matériel nécessaire le vivent bien, néanmoins en cas de manque d’équipement de bureau approprié, la productivité en prend un coup. »

Par conséquent, ils doivent être nombreux à exiger plus de leurs employeurs. Effectivement, 38 % des personnes déclarent avoir besoin d’une nouvelle chaise ou d’une chaise plus adaptée, 35 % exigent une meilleure solution d’affichage et plus d’un quart, soit 26 % déclarent avoir besoin d’une nouvelle imprimante. 37 % de personnes supplémentaires déclarent avoir besoin d’encre et de toner en plus grande quantité ou de meilleure qualité.

Il est intéressant de noter que les personnes en télétravail attendent toujours des normes élevées de la part des employeurs. Ils sont 91 % à reconnaître que si un employeur fournissait des nouvelles technologies pour leur espace de travail à domicile, ils s’attendraient à ce qu’elles soient durables et respectueuses de l’environnement.

Les solutions d’impression d’Epson peuvent aider les employeurs à rester productifs. La gamme d’imprimantes EcoTank primée sans cartouche utilise la technologie Zéro Chaleur pour réduire les coûts énergétiques. De plus, ces imprimantes sont dotées de suffisamment d’encre pour imprimer jusqu’à 14 000 pages 1, ce qui permet d’économiser du temps et de l’argent, car il n’est pas nécessaire de changer fréquemment les cartouches. Simples à configurer et faciles à recharger en encre, ces imprimantes sont également très fiables et permettent d’imprimer des milliers de pages d’excellente qualité

« Le télétravail est désormais la norme pour de nombreuses personnes dans toute l’Europe et perdura probablement après les périodes de confinements locaux et la crise de la COVID. Mais l’attrait initial du télétravail commence à se détériorer et la motivation diminuera elle aussi à moins que les entreprises n’investissent, » a déclaré Thierry Bagnaschino Directeur Marketing  d’Epson.

« Il est essentiel que les employeurs soient à l’écoute de leur personnel et prennent des dispositions de manière à améliorer les installations de travail à domicile dans la mesure du possible, en tenant compte des meilleurs outils pour le travail et en les mettant à la disposition des employés dans le cadre d’une utilisation à domicile. La technologie doit être peu énergivore, peu couteuse et adaptée aux objectifs. Les entreprises ne peuvent pas uniquement envisager les technologies dont disposent les employés comme des solutions à long terme si elles espèrent garantir motivation et productivité au sein des effectifs. » 

Indépendamment de la levée des restrictions, le travail à domicile se poursuivra de manière beaucoup plus importante qu’auparavant. Il est estimé que 25 à 30 % des effectifs travailleront à domicile plusieurs jours par semaine d’ici la fin de l’année 2021 [i]. Le bureau à domicile doit évoluer si l’on veut que cette tendance soit positive. 

Des faits amusants

  • 34 % des personnes ont éteint leurs micros et leurs caméras au cours d’une réunion pour faire autre chose, comme aller aux toilettes
  • 26 % ont pris un appel alors qu’ils étaient en sous-vêtements ou en pyjamas
  • 27 % n’ont pas pris la peine de s’habiller de la journée
  • 64 % ont été interrompus par la sonnette alors qu’ils effectuaient une tâche importante ou qu’ils étaient en appel
  • 40 % se voient distraits par leurs enfants
  • 6 % des personnes ont travaillé dans la voiture
  • 8 % des personnes ont travaillé à même le sol

* Ces recherches ont été réalisées par Epson. 1 000 utilisateurs d’imprimantes Epson travaillant à domicile ont été interrogés sur la période de janvier et février 2021 dans 11 pays (Italie, Royaume-Uni, Espagne, France, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Suède, Finlande, Norvège, Danemark).