L'importance de l'implication des salariés dans la conduite du changement

L'implication des salariés sera essentielle à l'intégration de nouvelles technologies dans les environnements de travail et à l'intégration d'équipes de plus en plus éparpillées géographiquement.

L'importance de l'implication des salariés dans la conduite du changement

Dans le monde du travail actuel, il est compréhensible de vivre dans la peur d'une invasion industrielle hostile. Les médias nous inondent de titres hyperboliques nous mettant en garde contre la révolution des robots à venir : l'idée selon laquelle ils nous voleront nos emplois est devenue une image représentative de la transformation qui s'annonce.

Dans ce climat de peur manifeste des robots, Epson s'est efforcé de comprendre les véritables perceptions de la révolution technologique à venir.  Dans ce but, nous avons recueilli les opinions de plus de 7 000 dirigeants d'entreprises et salariés européens. Sommes-nous réellement à l'aube d'un soulèvement industriel des robots ou l'industrie européenne porte-t-elle un regard plus optimiste sur notre avenir ?

La vérité sur les robots

Il est indéniable que les robots vont jouer un rôle important dans la transformation du monde du travail de demain. En effet, selon les estimations, 1,4 million de robots industriels existent déjà sur la planète. Ce chiffre devrait atteindre 4 millions au cours des 10 prochaines années.

Au début, le travail effectué par les robots sera limité dans ses applications : il s'agira d'effectuer des tâches répétitives et de remplacer les hommes dans les rôles monotones de l'industrie. Au fur et à mesure du développement de l'intelligence artificielle, la portée de ces tâches s'étendra très certainement. Toutefois, il ne faut pas oublier que la créativité humaine aura toujours sa place, une opinion partagée par 65% des salariés. Selon ces derniers, ce bouleversement permettra aux hommes de se concentrer sur les aspects créatifs de leur entreprise.

L'adaptation au changement

Sans surprise, la conduite du changement est une tâche ardue, comme le prouve l'histoire. Il ne sera pas évident pour tous les salariés ou les lieux de travail de s'adapter à l'avenir de l'industrie. Les activités de transformation vont entraîner une certaine résistance. Or, comme nombre de parties prenantes de l'industrie le savent, cette résistance au changement ne se restreint pas à la technologie.

Fait historique, les opportunités technologiques actuelles sont bien plus vastes que par le passé. Toutefois, la résistance à cette technologie existe toujours. Comme l'ont indiqué 6 % des travailleurs, ils « perturberaient délibérément la mise en place de la technologie » si leur poste était menacé, un chiffre loin d'être insignifiant qui atteint 17 % chez les hauts dirigeants.

La création d'un lieu de travail diversifié

La plus importante adaptation à un environnement de travail en pleine évolution ne consistera peut-être pas à accepter l'utilisation croissante de robots, mais plutôt la nature même des employés. En effet, 68% des personnes interrogées se sentent moins impliquées dans leur entreprise au fur et à mesure que le travail à distance est intégré sur leur lieu de travail, une évolution dont nous parlerons plus en détail dans un autre article de cette série.

Il va s'avérer vital de maintenir des communications internes solides dans nos environnements de travail en mutation. Ainsi, les salariés de plus en plus éloignés les uns des autres pourront rester en contact avec leurs collègues malgré la distance, tout en restant toujours au fait des réalités des changements, comme l'industrialisation des robots. Face à l'évolution technologique, le besoin de communications renforcées constitue un défi unique en son genre pour nos environnements de travail de demain, qui ne sera pas facile à relever.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Retrouvez toutes les observations en téléchargeant l’intégralité de l’étude ici :