Epson reçoit une médaille EcoVadis Gold pour ses efforts dans le développement durable

Cette récompense place Epson dans les 5 % des meilleures entreprises en matière de développement durable

Epson a reçu la médaille Gold pour le développement durable décernée par la plateforme indépendante EcoVadis. Cette médaille, qui reflète l’engagement d’Epson pour satisfaire aux normes internationales les plus strictes en matière de RSE, reconnaît également l’implication « exceptionnelle » d’Epson dans les catégories de l’environnement et de l’approvisionnement durable. Elle reconnaît aussi qu’Epson s’intègre parfaitement à d’autres normes soutenues par EcoVadis, notamment le Global Reporting Initiative, le Pacte mondial des Nations unies et la norme ISO 26000.

EcoVadis, une plateforme indépendante, de confiance et collaborative, utilise une méthodologie d’évaluation de la RSE exclusive qui examine 150 catégories d’achat, 110 pays et 21 indicateurs de RSE. Le processus de classement impliquait d’examiner et d’évaluer Epson selon son personnel, ses processus et ses plateformes, ce qui a entraîné une reconnaissance exceptionnelle de ses politiques, actions et résultats dans les domaines de l’environnement et de l’approvisionnement durable, plaçant Epson dans les 5 % des meilleures entreprises en matière de développement durable.

« Avec une exigence croissante pour que les entreprises témoignent de performances les plus élevées possibles en matière de RSE et de développement durable, je suis particulièrement fier que le travail que nous effectuons en tant qu’entreprise soit récompensé par une médaille EcoVadis Gold. Au sein d’Epson, nous estimons depuis longtemps que les entreprises ont une responsabilité collective pour créer un futur durable et cela implique chaque étape de la chaîne d’approvisionnement, de l’usine jusqu’au bureau. Nous nous efforçons d’incarner cela, que ce soit dans nos propres efforts de RSE ou dans la technologie que nous produisons, qui permet aux entreprises de répondre à leurs propres objectifs de développement durable et d’offrir des avantages positifs aux personnes, à la planète et aux processus d’entreprise », déclare Henning Ohlsson, directeur de la RSE pour Epson Europe.

Epson est convaincu que de petites modifications peuvent avoir une forte influence sur l’empreinte environnementale et sociale d’une entreprise, c’est pourquoi ses quatre domaines d’innovation, l’impression, la robotique, les communications visuelles et les technologies à porter sur soi, sont centrés sur la prise en charge des besoins des entreprises.

En effet, la gamme de technologies d’impression Jet d’Encre Professionnel d’Epson aide les clients à atteindre leurs aspirations environnementales, financières et sociétales. Si les entreprises optent pour des technologies d’impression jet d’encre, elles peuvent atteindre 99 % de réduction des déchets, zéro émission de gaz d’ozone, 92 % d’émission de CO 2en moins et 96 % de consommation d’énergie en moins par rapport à l’utilisation d’une imprimante laser 1. En contexte, cela signifie que si toutes les entreprises optaient pour l’impression jet d’encre, suffisamment d’énergie serait économisée pour alimenter au moins 507 000 foyers à travers l’Europe.

En outre, dans ses quatre domaines d’innovation, Epson rend ses technologies plus accessibles. Les robots d’entrée de gamme Epson et leurs fonctionnalités « choisir et saisir » possibles grâce à leurs capteurs de force contribuent au renouvellement de la fabrication en Europe et réduisent par conséquent les besoins en transport et la production de déchets, car les produits peuvent être à nouveau fabriqués localement. Grâce aux innovations dans les technologies visuelles et à porter sur soi (telles que les projecteurs interactifs et les lunettes à réalité augmentée Moverio), l’impact environnemental est réduit car de plus en plus de personnes peuvent interagir via la vidéo-conférence et d’autres solutions de communication virtuelle, ce qui limite les déplacements et par conséquent l’empreinte carbone des entreprises.

Cet effort pour produire des technologies efficaces, compactes et de précision (Sho Sho Sei) se base sur le concept japonais du Monozukuri, l’art et la science de la fabrication. C’est grâce à ces efforts constants d’amélioration que la dernière innovation d’Epson, PaperLab, s’est concrétisée. PaperLab est un système en circuit fermé de recyclage du papier dans l’entreprise qui n’utilise quasiment pas d’eau, créant un « éco-système » de bureau qui permet de réduire les émissions de CO 2, de faire des économies sur les frais de collecte, d’élimination et de logistique, et d’économiser l’eau, qui est utilisée en grande quantité dans les processus de recyclage traditionnels.

Epson travaille sans relâche depuis le début des années 2000 pour intégrer une réflexion axée sur le cycle de vie dans la livraison du produit fini et en introduisant des technologies innovantes sur le lieu de travail qui permettent d’améliorer l’efficacité des solutions d’impression, de communication visuelle, des technologies à porter sur soi et de la robotique. Pour en savoir plus sur l’histoire d’Epson dans ce domaine, consultez le rapport 2017 sur le développement durable publié récemment. Il détaille les progrès et les principales réalisations de la société dans les domaines des performances environnementales, de la responsabilité sociale et de l’administration d’entreprise à l’échelle mondiale.

Pour en savoir plus sur le travail de RSE d’Epson, rendez-vous sur notre page dédiée à la RSE ici.

1) Selon les tests effectués par BLI, sur plus de deux mois jusqu’à février 2017. Comparaison effectuée avec une sélection de machines concurrentes, comme demandé par Epson. Pour plus d’informations, rendez-vous sur http://www.epson.fr/make-the-switch