Epson et la maison de haute couture Brunello Cucinelli partagent une vision globale à l’avant-garde en matière d’économie circulaire axée sur la technologie

Epson et la maison de haute couture Brunello Cucinelli partagent une vision globale à l’avant-garde en matière d’économie circulaire axée sur la technologie

PaperLab installé chez Brunello Cucinelli

Epson et Brunello Cucinelli partagent une vision globale à l’avant-garde en matière d’économie circulaire axée sur la technologie

Epson, société technologique mondiale, s’est associée à Brunello Cucinelli, marque de mode italienne de luxe, qui a adopté PaperLab, le système d’Epson innovant et durable de recyclage du papier qui permet aux entreprises de fermer la boucle des ressources et d’adopter pleinement l’économie papier circulaire dans leur transition vers le développement durable.

Ce partenariat concrétise l’engagement de longue date d’Epson en faveur d’une technologie durable et d’un objectif commun avec Brunello Cucinelli, société dont le respect profond de la Création, de l’humanité tout entière et de la planète est au cœur de sa philosophie. Cette association de modernité et de savoir-faire, teintée de créativité et de passion, est au cœur de cette collaboration

Avec le système PaperLab d’Epson, premier recycleur de papier sécurisé au monde, sans eau, les entreprises peuvent recycler le papier en un seul processus ; il s’agit d’une véritable solution circulaire qui réduit de manière significative la consommation de papier, d’eau et d’énergie. À l’heure actuelle, Brunello Cucinelli ne fait pas que recycler son papier, il l’upcycle également, en un seul processus. Il s’agit d’une solution véritablement circulaire qui réduit de manière significative la consommation de papier, d’eau et d’énergie.

Le Président mondial d’Epson, Yasunori Ogawa, a commenté cette collaboration innovante sur le marché : « Nous sommes fiers de nous associer à Brunello Cucinelli, pionnier dans le respect des normes les plus strictes du secteur, et déterminés à atteindre des résultats supérieurs et plus justes, à la fois pour la planète et pour les personnes. »

« Epson adopte le développement durable qui enrichit les communautés : alors que nous transformons notre propre entreprise, nous innovons en matière de technologie pour permettre à d’autres entreprises de devenir véritablement durables. Nous sommes convaincus que Brunello Cucinelli a choisi Epson pour s’engager sur la voie du développement durable et nous pensons pouvoir montrer l’exemple pour d’autres entreprises et organisations soucieuses d’aboutir à une économie circulaire et d’atteindre des objectifs tels que les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies. »

Riccardo Stefanelli, PDG de Brunello Cucinelli, a expliqué ce choix ainsi : « Brunello Cucinelli se base sur un principe profondément humaniste, dont l’une des caractéristiques principales est de vivre et de créer en harmonie avec la nature. Je suis convaincu que notre collaboration avec Epson va nous aider à faire progresser nos valeurs et notre objectif, dans le respect de la dignité humaine et de l’environnement. Cette collaboration soutient nos efforts visant à protéger et à présenter des régions d’une beauté naturelle exceptionnelle et, grâce à l’utilisation d’une technologie de pointe, nous pouvons également changer de l’intérieur et devenir véritablement éco-responsables. »

Il s’agit là d’une étape importante pour Epson, qui s’est engagée à réduire les émissions de sa chaîne d’approvisionnement de plus de 2 millions de tonnes d’ici 2030 dans le cadre de sa vision d’entreprise Epson 25. Cette stratégie ouvre la voie pour que les entreprises transforment leurs modèles commerciaux, à commencer par la création d’écosystèmes de bureaux circulaires.

Les bureaux produisent des volumes croissants de déchets de papier, ce qui représente plus de 50 % du gaspillage total d’une entreprise, sans compter une empreinte carbone croissante. On estime que le papier représente plus d’un trimestre de l’ensemble des déchets jetés en décharges et environ 42 % de l’exploitation forestière.

Officiant comme catalyseur d’un écosystème de bureaux circulaires, PaperLab permet de réduire le nombre d’arbres abattus et de réduire la consommation d’eau et les émissions de carbone. Basé sur la technologie Dry Fiber (papier à fibres sèches) d’Epson, PaperLab peut produire jusqu’à 720 feuilles A4 ou 360 feuilles A3 par heure. Ce système constitue également une solution sur site au défi de la destruction d’informations sensibles souvent contenues sur les documents papier à jeter. Lorsque ce processus est exécuté hors site, cela comprend des risques, des coûts plus élevés et une empreinte carbone supérieure ; tout cela peut être évité une fois les principes circulaires authentiques mis en œuvre.

PaperLab propose une solution révolutionnaire au système actuel. En réduisant la consommation de papier et d’eau ainsi que les émissions de carbone, les technologies représentent une étape cruciale dans la transition d’une entreprise qui vise à atteindre une consommation nette zéro ou nette négative.