Éducation - plus d'élèves sur la touche

Éducation - plus d'élèves sur la touche

Éducation - plus d'élèves sur la touche

Dans toute situation, le contexte a de l’importance. L’environnement de travail de chaque enseignant diffère. Chacun enseigne sa matière à sa façon et transmet des contenus à des élèves aux rythmes différents et aux aptitudes variées. Une salle de classe est difficile à fragmenter. Il n’existe pas une stratégie unique qui permet d’améliorer les résultats, mais différents éléments dont nous pouvons tous tenir compte pour mieux faire.

Tous les enfants doivent être égaux devant l’éducation, mais il ne s’agit pas simplement de soutenir et de traiter les enfants de manière équitable. Non, la vraie inclusion signifie apporter à chaque élève le soutien particulier dont il a besoin.

Et si les enseignants pouvaient réellement répondre aux besoins de tous leurs élèves ?

Au cours des dernières années, beaucoup de choses ont changé dans les classes et affectent la manière d’enseigner. Les enfants sont de plus en plus immergés dans la technologie, et ce, dès leur plus jeune âge; il est difficile de les maintenir éveillés. L’utilisation de la technologie pour accompagner l’apprentissage des enfants et non le freiner est un domaine assez nouveau.

Les recherches d’Epson montrent que 40 % des enseignants établissent une corrélation directe entre le fait de ne pas bien voir un écran ou une image et les faibles résultats des enfants aux tests et examens.

Le plan de salle, la taille d’un écran et sa résolution ont réellement de l’importance. Dans un monde où vie personnelle et vie professionnelle sont désormais dominées par la technologie, ces questions doivent donc être prises au sérieux.

L’usage de technologies audiovisuelles pour les leçons en est un bon exemple : les écrans sont en effet un élément central de l’expérience d’apprentissage active que les enseignants offrent à leurs élèves au quotidien. Différentes autorités, y compris l’Organisation mondiale de la santé, ont établi que les contenus éducatifs sont mieux retenus lorsqu’ils sont visuels et interactifs, plutôt que transmis verbalement et de manière unilatérale. Cependant, beaucoup d’enseignants utilisent encore les écrans plats en classe (tableaux blancs ou noirs et téléviseurs notamment), ce qui est problématique d’après les recherches d’Epson, qui montrent que 58 % des élèves n’arrivent pas à lire la totalité du contenu sur un écran plat de 70 pouces. Cela veut dire que dans une classe dotée d’écrans plats, plus de la moitié des apprenants ne parviennent pas aussi bien à suivre le cours que les autres élèves.

L’heure est venue d’inclure pleinement tous les élèves dans l’expérience de l’apprentissage, et notamment ceux qui se retrouvent sur la touche par manque de visibilité dans la classe. Il est temps de motiver les démotivés et de fasciner les distraits. Ne perdez plus un temps précieux à vous battre avec des technologies désuètes et utilisez plutôt ce temps pour élargir les horizons, susciter l’intérêt et ouvrir les portes d’un apprentissage actif.

Il est temps de moderniser les écoles, d’aider les élèves à mieux apprendre et de donner les moyens aux enseignants d’offrir un meilleur enseignement.