Comment la technologie pourrait-elle changer le secteur industriel ?

La quatrième révolution industrielle aura des conséquences qui vont bien au-delà de l'industrie, et obligera les autorités de réglementation, les formateurs, les investisseurs et les travailleurs à s'adapter

Comment la technologie pourrait-elle changer le secteur industriel ?

Evolution du secteur industriel

La révolution technologique va transformer le paysage industriel à tous les niveaux. Ce changement ne sera pas uniforme. Les différences sont clairement mises en avant dans l'étude récemment menée par Epson, qui examine le monde du travail à partir de 2025.

Nous avons interrogé 17 experts sur les tendances technologiques au sein de l'industrie européenne, puis interrogé plus de 7 000 grands dirigeants et salariés européens afin de comprendre leur niveau de connaissance ainsi que leurs perceptions à la fois de ces tendances et de leurs effets.

Lorsqu'on parle de révolution industrielle, cela évoque des images de machines de transformation garantissant une industrie innovante. La nouvelle (quatrième) révolution est vue du même œil. La majorité des travailleurs européens citent le secteur automobile et l'industrie comme étant les domaines qui devraient subir le plus grand changement. Cependant, une révolution ne se résume pas aux machines.

Changer la réglementation

Là où cette révolution diffère sans doute des précédentes, c'est le plus vaste environnement dans lequel elle a lieu. De nos jours, l'industrie européenne est régie par une réglementation interconnectée et cette réglementation aura un impact significatif sur la transformation de demain.

Notre étude souligne que 73% des salariés européens pensent que les nouvelles technologies vont intensifier la réglementation et les lois en matière de responsabilité et de pratiques. C'est un point sur lequel notre révolution moderne peut nettement se distinguer du passé, dans la mesure où des secteurs comme la santé s'adaptent à un fardeau réglementaire bien plus conséquent. C'est également sur ce point que les instances gouvernementales peuvent offrir à chaque secteur l'impact technologique le plus important.

Transformation par secteur

Les différents effets de la technologie en fonction des secteurs constituent un aspect essentiel de l'étude menée par Epson. Nous avons examiné les cinq grands secteurs que sont la santé, le commerce, l'industrie, l'éducation et le monde de l'entreprise en général. Il ressort de cette étude que malgré les avantages immenses de la technologie, ces secteurs vont devoir relever le même défi, à savoir une mise en œuvre efficace.

Dans le secteur du commerce, notre étude constate que les consommateurs devraient avoir une grande influence sur la façon dont les biens sont achetés et produits. L'impression 3D devrait créer un paysage de production locale et personnalisée. Les données volumineuses et les technologies portables connectées faciliteront encore un peu plus l'évolution vers un monde où les détaillants ne proposent plus eux-mêmes des biens, mais où ils offrent aux consommateurs des licences d'impression, à domicile ou ailleurs.

Dans le secteur de l'industrie, ce nouveau comportement d'achat aura un impact significatif sur la façon dont les biens sont produits à l'échelle mondiale. Ce secteur a une vision positive de l'avenir, tout en reconnaissant que le modèle industriel traditionnel devrait être complètement transformé.

Dans le secteur de la santé, le rôle des données va permettre de démocratiser le soin à la personne. Les patients pourront établir un diagnostic et des soins préventifs chez eux, au delà de ce que nous connaissons actuellement. Toutefois, comme nous l'avons indiqué précédemment, des environnements réglementaires pourraient grandement impacter ce type de technologies.

L'adaptation de tous les secteurs

Si les secteurs pourront connaître des effets immédiats différents, ils partageront la nécessité de s'adapter positivement. Un rapport rédigé par l'Union européenne en 2016 sur l'avenir du travail1 souligne la nature continue de ce changement, mais aussi le besoin crucial d'un environnement réglementaire qui le comprenne et s'y adapte, ainsi que d'un cadre éducatif permettant de développer les compétences de l'avenir.

Notre étude révèle que les travailleurs du secteur de l'éducation restent optimistes quant à l'impact de la technologie sur leur secteur. Cependant, le financement, la formation des enseignants et une mise en œuvre pourraient encore constituer des obstacles.

Au cours des 10 prochaines années et même au-delà, l'industrie continuera à s'adapter et à évoluer à mesure que l'innovation technologique se poursuit. De ce fait, la création d'un système éducatif qui prépare et soutient les salariés de demain dans la perspective d'un apprentissage et d'une adaptation continus tout au long de la vie, constituera un fondement essentiel de l'Europe.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Retrouvez toutes les observations en téléchargeant l'intégralité de l'étude ici