Comment débuter sa carrière dans les industries créatives ?

Conseils avisés des créatifs de la campagne « Lewis fait couler l’encre » sur la manière de faire vos premiers pas dans les industries créatives

Comment débuter sa carrière dans les industries créatives ?

Pour certains, se lever pour se rendre au travail, sur le tournage d’un film, fait simplement partie du quotidien. Mais comment ont-ils fait pour se frayer un chemin dans ce domaine ? Quelles ont été leurs démarches pour trouver la voie vers un poste si passionnant et tant convoité ? Quels conseils donneraient-ils aux autres ? Dans le cadre de notre récent tournage du film pour la campagne « Lewis fait couler l’encre », nous avons profité de l’occasion pour interroger plusieurs créatifs travaillant en coulisses quant à la manière dont ils ont commencé leur carrière.

Premiers pas

Pour Sean Harland, superviseur des effets spéciaux sur le tournage, un jour totalement normal au travail implique souvent de déverser une substance liquide sur certaines célébrités comme Lewis Hamilton ou l’équipe de football de Chelsea. Cela peut sembler un travail de rêve, mais il est intéressant de noter qu’il ne s’agissait pas de son premier choix : « Je souhaitais être animateur en premier lieu. Seulement, mon professeur m’a donné un conseil quelque peu brutal, mais juste. Il m’a dit : « Tu te débrouilles bien au dessin, cela dit tu n’es pas le meilleur. Par contre, tu es génial pour créer des objets ». Il m’a parlé d’un cours à l’université Hertfordshire, sur les effets spéciaux et la conception de modèles. La deuxième année, j’ai fait un stage au sein d’une société d’effets spéciaux, que je n’ai jamais quittée par la suite. Une fois mon diplôme en poche, je suis revenu et j’ai décroché un poste dans la foulée. Tout s’est bien passé ».

Ouvert aux arguments des personnes de son entourage, Sean a su tirer le meilleur de ses compétences pour réaliser une carrière épanouissante dans les industries créatives. Ainsi être flexible et s’ouvrir à de nouvelles réalités peut vous mener de façon inattendue sur la route de la réussite.

Un pied dedans

Le secteur créatif est réputé pour être concurrentiel, difficile à pénétrer. Aussi rechercher des personnes qui pensent comme vous et faire preuve d’un esprit de collaboration pour travailler sur des projets pourrait vous aider à long terme. Notre Directrice de la photographie, Rina Yang, a expliqué qu’elle devait énormément à son réseau d’amis : « Je pense avoir été vraiment chanceuse avec mes amis, car nous nous entraidions beaucoup. Je pouvais faire le travail autour de la caméra et de la lumière, ils s’occupaient de la réalisation. Nous nous aidions les uns les autres pour être plus établis et expérimentés. Aujourd’hui, je continue à collaborer avec nombre d’entre eux ».

Cherchez à progresser

Être préparé à progresser était l’un des éléments clés sur lesquels les créatifs étaient tombés d’accord.

Gretchen Shoring, productrice du tournage a commenté : « Je leur dirais simplement de travailler aussi dur qu’ils le peuvent, de rester enthousiastes, disponibles et de faire ce qu’il faut. J’ai commencé comme secrétaire, de nombreuses personnes commencent comme coursier. Il s’agit de mettre un premier pied à l’étrier et de se faire connaître ».

Sean, partageant son avis, a ajouté : « Même avec mon diplôme en poche, j’ai tout de même commencé par donner un coup de main et par préparer du thé. Puis, au final vous commencez par gagner des affaires, on vous fait confiance en vous confiant de petites missions et petit à petit, vous êtes apprécié. Gardez une attitude positive et restez enthousiaste. Cela prend du temps, aussi faites le travail nécessaire et tout devrait bien se passer ».

Des heures de travail acharné

Être préparé à redoubler d’efforts était une autre caractéristique mise en avant par les créatifs. « Je pense qu’il est essentiel de travailler dur. Cela peut paraître un peu cliché. Lorsque j’étais à l’école du cinéma, je travaillais sur des plateaux de tournage les week-ends et les vacances pendant que les autres faisaient la fête. Je préférais travailler sur les plateaux. J’ai travaillé pendant deux ans de façon acharnée dans le cadre de mini-jobs. Je n’étais pas bien payée, mais c’est ainsi que j’ai pu rencontrer des gens et me créer un réseau. C’est ainsi que j’ai commencé et aujourd’hui, ces relations perdurent », a déclaré Rina.

Être sociable

Non seulement la qualité de votre travail compte, mais avoir la bonne attitude et collaborer avec ses pairs reste également important. Notre Directrice marketing, Maria Eagling, qui a dirigé le projet pour Epson, a commenté : « Dans le secteur artistique, le travail se fait souvent sur une base projet après projet. C’est la raison pour laquelle il est essentiel qu’il y ait une volonté de la part des parties prenantes de pérenniser leur collaboration. Il est également important d’afficher une attitude positive et un certain enthousiasme en ce qui concerne votre travail. Bien que le secteur artistique puisse être informel parfois, veillez à toujours rester professionnel, amical, motivé et poli ».

Rina, d’accord, ajoute : « Et n’oubliez pas d’être gentil avec tout le monde. Non pas, parce que ces personnes peuvent devenir votre réalisateur un jour, mais parce que c’est un travail si difficile qu’il est impératif d’être aimable avec chacun. Respectez tout le monde et sachez vous entourer de personnes bienveillantes ».

Imprimer votre marque

Où donc devriez-vous commencer ? Le photographe des coulisses, Matthew Ford, pense que les gens aujourd’hui ont une seule possibilité : « Faites quelque chose de conséquent, d’audacieux et d’original pour vous faire remarquer. Vous trouverez une multitude de contenus sur YouTube et sur Internet ».

Tandis que Rina pense que vous devriez : « suivre votre cœur plutôt que l’argent, car il est très important de sélectionner les projets qui raisonnent afin d’y apporter toute votre attention et faire de votre mieux pour réussir. J’ai tendance à faire des projets que j’aime d’un point de vue artistique ».

Il n’y a pas une seule route

Tandis que la plupart des gens s’accorderont à dire que cela vaut la peine de demander des conseils à ses pairs, le directeur du tournage, Rollo Collins de Citizen Films, a également soulevé un point important : « Dans le cadre de mon premier travail, j’ai travaillé dans un studio de montage où se succédaient différents réalisateurs chaque jour. J’ai demandé à chacun d’entre eux comment ils avaient décroché leur travail : chacun m’a raconté une histoire totalement différente. Il n’y a pas une seule route. Vous devez simplement le faire et voir ce qui se passe ».

Profiter du processus

Le secteur créatif peut être jonché d’incertitudes, mais l’enthousiasme et le glamour qui l’entourent continuent, à n’en pas douter, à inspirer les gens pour mieux sauter le pas dans l’inconnu. Le spécialiste du mouvement sur le tournage, Jami Reid-Quarrell, s’est exprimé en ces mots : « Vous devez savoir que vous allez connaître des hauts et des bas. Profitez de ces hauts et de ces bas ainsi que de leur caractère aléatoire. Projetez-vous dans toute opportunité qui se présente. En d’autres termes, faites-vous connaître ».

Pour en savoir plus sur la récente campagne EcoTank, cliquez ici

Pour lire l’intégralité des entretiens avec chaque créatif, cliquez ici