6 mesures pour une rénovation de l’espace de travail durable

Stratégie d’Epson pour l’éco-efficacité et les avantages pour votre entreprise

6 mesures pour une rénovation de l’espace de travail durable

Une plus grande efficacité et des pratiques professionnelles durables ne dépendent pas seulement de la manière dont nous travaillons, mais également de l’espace dans lequel nous travaillons. Les bâtiments représentent 40 % de la consommation d’énergie 1et 36 % des émissions totales de CO 2dans l’Union européenne. Les bâtiments non résidentiels comptent pour quasiment un tiers de ces chiffres, ce qui laisse une grande marge de manœuvre à l’amélioration des infrastructures commerciales.

Une pratique et une conception à haute efficacité énergétique pour les bâtiments offrent un énorme potentiel en matière de réduction de la consommation d’énergie globale, tout en offrant un meilleur environnement de travail et des activités professionnelles plus durables. Si nous voulons rénover nos environnements de travail pour qu’ils soient plus efficaces énergétiquement, que devons-nous savoir et par où devons-nous commencer ?

Étape 1 : évaluer l’opportunité

Une rénovation écoénergétique peut s’appliquer à un large choix de modifications, de l’installation de nouveaux systèmes de chauffage à une révision structurelle complète. La première étape consiste toujours à comprendre vos objectifs et à évaluer l’opportunité.

L’efficacité énergétique des bâtiments est évaluée par le Certificat de performance énergétique (CPE) de l’Union européenne 2. C’est une mesure de l’efficacité d’un bâtiment, y compris des matériaux de construction et d’isolation utilisés, ainsi que des mécanismes installés, tels que le chauffage et l’éclairage. Ces certificats ne sont pas obligatoires pour la plupart des projets de rénovation, mais un assesseur accrédité est susceptible de les utiliser comme référence dans toute évaluation sérieuse.

Les réglementations des États membres sur ces certificats de performance varient, mais quel que soit le système en place, un audit énergétique complet de votre parc immobilier réalisé par un vérificateur accrédité est la première étape de toute tâche de rénovation.

Étape 2 : comprendre les avantages

Les premiers avantages qu’offre un bâtiment écoénergétique sont des coûts de consommation électrique réduits et une plus grande résistance aux fluctuations du prix de l’énergie. Prenez en compte quelques exemples :

  • Plus de 60 % de la chaleur d’un bureau 3est dissipée par la structure du bâtiment.
  • Des détecteurs 4de présence pilotant l’éclairage peuvent réduire la consommation d’électricité de 30 %.
  • Des systèmes de chauffage efficaces 5peuvent réduire les factures de chauffage d’une entreprise dans une proportion pouvant atteindre 30 %.

Des économies d’énergie directes ne sont pas le seul avantage. Des études ont montré 6que l’environnement amélioré d’un bâtiment rénové écologiquement peut avoir un impact démontrable sur la santé du personnel et réduire de manière significative l’absentéisme. Dans l’étude mentionnée, cela s’élevait à presque 40 heures supplémentaires de productivité par employé et par an.  Un meilleur environnement de travail contribuera également au recrutement et à la fidélisation d’employés de haute qualité.

Hormis les avantages clairs sur les employés et le bilan comptable, être une entreprise citoyenne responsable est une évolution positive pour toute entreprise. En réduisant notre empreinte carbone, nous prouvons notre engagement envers un meilleur environnement et, par conséquent, nous bénéficions d’une perception plus positive de notre entreprise. L’empreinte carbone d’une entreprise peut également influencer de manière positive le succès d’appels d’offres pour des projets publics.

Étape 3 : comprendre les politiques et les incitations

Les politiques gouvernementales sont des moteurs importants en matière d’avantages et de coûts liés à l’efficacité énergétique. L’Union européenne a engagé plus de 13 milliards d’euros dans la rénovation énergétique. Environ 15 % 7de ce montant est dédié aux PME et une portion moins importante est dévolue aux grandes entreprises.

Pourtant, l’UE souffre d’une fragmentation importante de ses politiques. Il existe 14 instruments politiques distincts de l’UE 8traitant de l’importance des bâtiments écoénergétiques.

La base de données des Politiques de l’efficacité énergétique du bâtiment de l’AIE fournit un outil de référence pratique pour les politiques et les programmes d’incitation au niveau global, mais, surtout, elle inclut 6 états membres permanents de l’UE et de nombreux autres pays de l’UE. Les ressources qui figurent sur le site Web Build Up de l’Union européenne 9offrent des informations plus poussées sur la diversité des pratiques.

Étape 4 : l’approche de la conception intégrée

Un assesseur énergétique expérimenté et accrédité va jouer un rôle essentiel dans n’importe quelle rénovation. Il est important de ne pas stocker ces connaissances, mais de les mettre en application dans le cadre d’une stratégie plus étendue.

La réussite de toute politique d’entreprise nécessitera une gestion ou le soutien de la direction. Cela nécessitera probablement que l’entreprise s’engage dans des pratiques professionnelles plus durables. Le premier pas en matière de rénovation est une compréhension profonde des avantages évalués.

Au cœur de ce processus se trouve l’idée d’une conception de l’énergie intégrée, c’est-à-dire réunir les architectes, les propriétaires, les opérateurs et les parties prenantes concernées afin de fournir une stratégie intégrée pour la rénovation de votre éco-bâtiment. En vous assurant que toutes les parties concernées sont impliquées dès le départ, vous maximisez votre opportunité de bénéficier de solutions écoénergétiques, tout en réduisant la possibilité de problèmes ultérieurs dans le processus de construction.

Pour les projets plus ambitieux, il peut être utile de mettre en œuvre des données de modélisation énergétique pour explorer une grande variété de solutions à faible émission de carbone. Mais que vous soyez une PME qui installe un nouveau système de chauffage ou une multinationale qui rénove une structure complète, cette approche de la conception intégrée sera cruciale.

  • Comprenez le coût de l’ensemble du cycle de vie des solutions à faible émission de carbone.
  • Partagez ces connaissances au sein de votre entreprise, mais aussi avec les concepteurs, les architectes et les constructeurs.
  • Établissez une présentation basée sur la compréhension partagée de toutes les parties prenantes.
  • Définissez l’empreinte carbone actuelle et la consommation d’énergie de votre bâtiment, ainsi que les objectifs spécifiés.

Étape 5 : la construction

Lorsque vous vous lancez dans une éco-rénovation, il est important de garder le but ultime de l’efficacité énergétique au cœur de votre projet. Assurez-vous qu’un chef de projet est engagé dans la foulée de cet accord, et que des économies sur les coûts d’investissement ne seront pas faites qui viendraient compromettre cette décision.

Il est également crucial que vos prestataires sur site s’inscrivent dans la logique de cet accord. Ainsi, autant que possible, ayez recours à des prestataires qui ont une expérience et une compréhension de la rénovation à faible émission de carbone. Bien sûr, et enfin, la meilleure façon de garantir la réussite du projet est de surveiller la progression de la rénovation. 

Étape 6 : entretenir et surveiller

Il est important de poursuivre l’entretien et la surveillance de l’utilisation écoénergétique une fois la rénovation terminée.

Dans les bâtiments de plus grande taille, des systèmes d’automatisation et de contrôle du bâtiment peuvent servir pour aider à contrôler et à superviser les systèmes mécaniques. Ils offrent une surveillance continue de systèmes tels que la climatisation, le chauffage et l’éclairage. Ces systèmes vous permettent d’offrir un environnement de travail confortable tout en surveillant l’efficacité de la consommation d’énergie.

Grâce aux technologies numériques, même les rénovations les plus petites offrent l’occasion d’un surveillance continue. Parlez à votre responsable du développement durable des opportunités de surveillance continue qui peuvent être mises en place dans le cadre de votre processus de rénovation.

Le futur des éco-bâtiments et des entreprises

Avec les objectifs avoués de l’Union européenne de parvenir à des bâtiments ayant une consommation d’énergie quasi nulle 10 d’ici 2020, l’éco-rénovation risque fort de jouer un rôle de plus en plus important dans l’impact durable d’une entreprise. Même si cette législation ne s’applique actuellement qu’aux nouvelles constructions, l’attention soutenue envers la consommation d’énergie du parc immobilier de l’Union européenne pourrait bien changer la donne à l’avenir.

Créer une infrastructure plus écoénergétique permet de réduire les coûts, de créer un meilleur environnement de travail et d’offrir une productivité accrue et une perception publique positive. Des exigences plus strictes vis-à-vis des bâtiments seront probablement à l’ordre du jour à l’avenir, mais cela offre aussi autre chose : une façon de réduire les coûts, tout en garantissant l’avenir de votre entreprise. 

1ec.europa.eu/energy/en/topics/energy-efficiency/buildings

2ec.europa.eu/energy/en/topics/energy-efficiency/buildings/certificates-and-inspections

3www.carbontrust.com/resources/guides/energy-efficiency/buildings-energy-efficiency/

4www.carbontrust.com/resources/guides/energy-efficiency/lighting/

5www.carbontrust.com/resources/faqs/technology-and-energy-saving/energy-efficient-heating

6www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2920980/

7d.docs.live.net/2cc33fd2f989799f/Email%20attachments/openexp.eu/sites/default/files/publication/files/Reports/energy_transition_of_the_eu_building_stock_full_report.pdf#page=57

8openexp.eu/sites/default/files/publication/files/Reports/energy_transition_of_the_eu_building_stock_full_report.pdf#page=30

9www.buildup.eu/en/

10ec.europa.eu/energy/en/topics/energy-efficiency/buildings/nearly-zero-energy-buildings